Le couvre-feu "moins pénalisant, plus cohérent et plus efficace" estime Josette Borel-Lincertin

Par 24/09/2020 - 05:38
01/01/2020 - 00:00

La présidente du conseil départemental a réagi à la décision du ministre de la Santé, Olivier VÉRAN, de placer la Guadeloupe en situation « d’alerte maximale ». Josette Borel-Lincertin salue la "prise de conscience des pouvoirs publics", mais aurait préféré qu'un couvre-feu nocturne soit mis en place.

    Le couvre-feu "moins pénalisant, plus cohérent et plus efficace" estime Josette Borel-Lincertin

Dans le viseur de Josette Borel-Lincertin, la fermeture des bars et restaurants, annoncée pour samedi "la fermeture totale des bars et des restaurants, en journée comme en soirée pendant 15 jours, apparaît disproportionnée et trop pénalisante pour ces établissements qui ont déjà payé un lourd tribut économique et social après les deux mois de confinement (...) Cette décision tend, de plus, à faire de ces lieux les principaux vecteurs de propagation du virus, ce qui n’est pas la réalité, et elle donne l’impression de laisser dans un angle mort les regroupements dans la sphère privée, qui semblent en revanche plus propices aux contaminations. Sans compter l’incompréhension de beaucoup qui observent que la plupart des autres enceintes commerciales pourront continuer leurs activités dans les prochaines semaines."

Couvre-feu

La présidente du conseil départemental formule, comme elle l'avait fait la semaine passée, son souhait de voir un couvre-feu nocturne mis en place par les autorités "un couvre-feu nocturne durant 15 jours, limitant certes les horaires d’ouverture des bars et restaurants en soirée, mais leur permettant de travailler en journée, voire en début de soirée éventuellement en formule « à emporter », aurait été moins pénalisant, plus cohérent et plus efficace, avec un effet important sur les regroupements dans la sphère privée."

Les élus pas écoutés ?

Dans son communiqué, Josette Borel Lincertin indique également "faire part de ses réserves sur le calibrage de certaines mesures annoncées par le Gouvernement, qui ne correspondent pas aux demandes formulées par les élus, ce mercredi lors du dernier comité de suivi." 

Tous les regards seront tournés vers la sous-préfecture ce jeudi matin, où le préfet et la directrice générale de l'ARS, vont annoncer les mesures spécifiques à la Guadeloupe. Rendez-vous à suivre dès 9h30 sur RCI et sur la page Facebook https://www.facebook.com/RCIGUADELOUPE971

 

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.