Le docteur Portécop du CHU fait le point

Par 29/07/2021 - 17:40 • Mis à jour le 29/07/2021 - 17:36

En Guadeloupe, les restrictions sont liées au faible taux de vaccination : 15% de la population complètement vaccinée à ce jour. Ce qui explique une certaine méfiance appuyée par des posts Whatsapp anonymes liant des morts au vaccin. Qu'en est-il exactement ? Y a t-il eu des cas ou des complications d'administration de dose chez nous ? Eléments de réponse avec le chef du pôle urgences.

    Le docteur Portécop du CHU fait le point

1072 cas de Covid en une seule semaine, c'est le dernier relevé établi par les autorités sanitaires. Peut-être que les services du CHU ne sont pas débordés pour l'instant, mais la tendance annonce une vague comparable à la Martinique. D'ailleurs, le CHU de l'île soeur déjà engorgé, envisage déjà le transfert de patients vers l'hexagone, il ne pourra pas nous aider si les choses se compliquent ces prochains jours. Le CHU de Pointe-à-Pitre ne pourra compter que sur lui-même. Les services tentent d'enrayer une 4ème vague avant qu'un tsunami ne frappe d'où toutes les restrictions décidées récemment.

Certains doutent de la situation sanitaire actuelle notamment sur les réseaux sociaux. Écoutez le Dr Patrick Portécop, chef du pôle urgences, soins critiques au CHU et chef de services SAMU-SMUR : 

 

Y a t-il eu des cas de complications d'administration de doses de vaccin en Guadeloupe ? Il répond à ce sujet : 

 

Tags