« Les 1000 premiers jours » : mieux préparer le capital santé de son enfant

Par 08/10/2020 - 10:06
01/01/2020 - 00:00

La deuxième conférence régionale sur les 1000 premiers jours se tient en ce moment, de façon dématérialisée. Il s’agit de « préparer le capital santé » des enfants dès la conception et durant les premiers mois de vie jusqu'à environ deux ans.

    « Les 1000 premiers jours » : mieux préparer le capital santé de son enfant

Coronavirus oblige, la deuxième conférence régionale sur les 1000 premiers jours est organisée de façon interactive avec des conférences en ligne auxquelles participent des experts des Antilles, de l’hexagone ou du Québec. 

« J’ai vraiment souhaité que la conférence se maintienne en dépit du contexte Covid », a souligné Valérie Denux, la directrice générale de l’ARS. Il s’agit de « continuer à avancer en dépit du Covid et préparer le capital santé de nos enfants c’est l’avenir de notre territoire ». 

Sont ainsi abordées les possibles conséquences psychiques ou physiques de l’enfant à naître en fonction de certains facteurs comme « l’alimentation ou l’environnement » durant la grossesse.

« C’est au moment de la conception, le tout début et ensuite juste après la naissance que l’on construit le capital santé de l’enfant. Alors on peut bien sûr continuer par la suite mais c’est là que tout commence, » expliqueencore Valérie Denux, soulignant qu’il a été prouvé que « l’alimentation du papa avant la conception était très importante ».

 Durant cette semaine, les professionnels abordent différentes thématiques telles que les troubles psychiatriques chez l’enfant à naître, la santé mentale des parents, l’accompagnement des parents et l’allaitement maternel, le développement harmonieux de l’enfant, ou les perturbateurs endocriniens. 

Etre parent ce n’est pas simple

 « Etre parent ce n’est pas simple, il faut être entouré, guidé » et « nous avons de très jeunes parents, parfois de très jeunes mamans » et « des familles monoparentales » qu’il faut « aider et entourer », a expliqué Valérie Denux pour qui « l’accompagnement à la parentalité est « essentiel ».

 Après les conférences en ligne dédiées aux professionnels cette semaine, pour le grand public, des spots TV, radio, des émissions, vont traiter des 1000 premiers jours et de la parentalité à partir de la semaine prochaine.

Valérie Denux, directrice générale de l'ARS :

 

Marielle Farouil, sage femme de profession, cheffe de projet de la filière parent enfant à l’ARS, évoque l’importance de lutter contre le stress durant la grossesse :

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.