Les laboratoires de biologie médicale fermés au public

Par 14/11/2022 - 15:54 • Mis à jour le 14/11/2022 - 15:49

Depuis ce lundi 14 novembre et jusqu’à mercredi, 95% des laboratoires de biologie médicale prennent part à un mouvement de grève nationale.

    Les laboratoires de biologie médicale fermés au public

Ce mouvement de grève national est suivi en Guadeloupe, notamment par le groupe INOVIE-BIOPÔLE ANTILLES. La cause de cette mobilisation nationale se trouve dans l'article 27 du projet de loi de financement de la sécurité sociale en 2023 via lequel l'État demande aux laboratoires de reverser 250 millions d'euros par an.

Des superprofits « ponctionnés »

inovie biopole antilles Guadeloupe

Pour le docteur Guy Joseph Théodore, président-directeur général du groupe INOVIE-BIOPÔLE ANTILLES, ceci est inadmissible :

Le gouvernement prévoit une ponction très importante à hauteur de 250 millions d'euros sur les actes de biologie médicale en 2023, mais également en 2024, 2025, 2026. Avec comme prétexte que nous aurions réalisé des superprofits durant la crise sanitaire. Pour rappel, la biologie médicale a été une profession fortement mobilisée durant la crise sanitaire. Nous l'avons fait sur demande gouvernementale et donc nous avons été mobilisés à la fois au niveau des investissements que nous avons dû réaliser, mais également la mobilisation de nos ressources humaines à qui nous avons demandé souvent de travailler 24 h sur 24 pour pouvoir répondre à cette demande.

Pour le docteur Guy Joseph, ce projet du gouvernement est incohérent :

Aujourd'hui, le gouvernement met en avant ces montants dépensés et nous demande quelque part de rembourser. Donc, il y a une incohérence pour nous. On considère qu'à activité exceptionnelle, il faudrait une contribution exceptionnelle. On est d'accord pour une contribution exceptionnelle sur 2023, mais ne pas utiliser ce prétexte pour mettre à mal toute la filière de la biologie médicale en pérennisant cette contribution.

À noter que si les patients ne sont pas accueillis, le groupe INOVIE-BIOPÔLE ANTILLES précise tout de même qu’il assure le soin des réseaux d’hospitalisation. C’est-à-dire qu’ils font la biologie des hôpitaux pour les patients en cours de suivi. 

Tags