Les variants indien et californien découverts en Guadeloupe

Par 16/06/2021 - 17:29 • Mis à jour le 16/06/2021 - 16:48

Lors du point de situation épidémique COVID hebdomadaire ce mercredi, la directrice générale de l' ARS a annoncé que deux nouveaux variants avaient été identifiés en Guadeloupe

    Les variants indien et californien découverts en Guadeloupe

Ce mercredi, les autorités ont fait le point sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus en Guadeloupe. La maladie est toujours en recul sur le territoire. L'ARS enregistre ainsi 120 nouveaux cas sur la semaine écoulée. Toutefois, l'inquiétude subsiste après la découverte ces dernières semaines de deux nouveaux variants : indien et californien. 

Le variant delta ou indien a été identifié chez  6  personnes en provenance de l'Hexagone pour assister à un enterrement en Guadeloupe. 18 personnes font l'objet d'un suivi depuis l'identification de ces cas. Selon Valérie Denux, les personnes contaminées n'étaient pas vaccinées. L'archipel devient le premier territoire de la Caraïbe où ce variant est présent. 

Le variant iota ou californien a lui été détecté chez une personne en provenance de Saint-Martin. 

Le taux d’incidence du virus est de 31.8 contre 45.9 la semaine dernière soit en dessous du seuil d’alerte . Le taux positivité  est lui aussi en baisse et passe de 4.3 à 3.3 % . Diminution également pour le taux de reproduction du virus qui  est à 0.60.

Des hôpitaux toujours sous tension

Néanmoins, la situation reste compliquée dans les établissements hospitaliers. Si le nombre d'hospitalisations régresse en médecine, la semaine dernière, on dénombrait encore  19 hospitalisations au CHU dont 11 en réanimation la semaine. Au dimanche 13 juin 2021, 23 personnes étaient en réanimation.

Parmi ces malades, selon l'ARS, se trouvaient de nombreux patients de Saint-Martin.

Malheureusement sur cette période, 4 décès sont survenus avec toujours un rajeunissement constaté de l’âge des victimes qui est en moyenne de 63 ans.

Lors de ce point, la directrice générale de l'ARS a regretté l'apparition de nouveaux clusters. Cette semaine, ils sont au nombre de 5 dont 3 en établissements de santé. Valérie Denux a donc appelé les professionnels de santé à se faire vacciner pour protéger leurs patients en ces temps de pandémie. Les deux autres regroupements de cas ont été découverts dans la sphère professionnelle et dans la sphère familiale élargie. 

La barre des 20% de vaccinés franchie 

Cette semaine la Guadeloupe a franchi la barre symbolique des 20% de personnes vaccinées. Ce taux est de 20,41% dans l'archipel, 27,35% à Saint-Martin et à Saint-Barthélémy il est désormais à 60,76%.

52 adolescents déjà vaccinés en Guadeloupe

Depuis ce mardi, la vaccination est  ouverte aux jeunes à partir de 12 ans. La directrice de l'ARS a indiqué que 52 adolescents âgés de 12 à 17 ans ont été vaccinés. Cette vaccination se fait sur la base du volontariat avec une autorisation signée du parent, la carte vitale. Le mineur doit être accompagné d'un parent le jour de la vaccination. 

Tags