Myriam Chollet va-t-elle rester à la direction du GIP-RASPEG ?

Par 05/01/2021 - 22:17
01/01/2020 - 00:00

La question fait l’objet de nombreuses discussions depuis plusieurs mois. Le détachement de cette dernière, fonctionnaire de la CGSS au poste de directrice Générale devait prendre fin au 1er janvier 2021. Dans un communiqué paru ce mardi, le président du Conseil Régional réaffirme son soutien à Myriam Chollet et au GIP-RASPEG. De son côté, Valérie Denux, la directrice générale de l'ARS dément toute menace sur l'avenir de la structure précisant que le sort de Myriam Chollet dépend de la CGSS.

    Myriam Chollet va-t-elle rester à la direction du GIP-RASPEG ?

Dans un communiqué paru ce mardi, le Conseil Régional indique que lors du Conseil d’Administration Extraordinaire, qui s’est tenu le jeudi 17 décembre 2020, à la demande des représentants de la Région Guadeloupe, à la demande des représentants de la collectivité, Corinne Petro, Bernard Pancrel et Jean-Claude Nelson, la présentation et l’examen de l’audit du GIP-RASPEG commandé par l’ARS, ont été suspendus. Toutedois, le sort de Myriam Chollet, lui, reste en suspens. La procédure de réintégration à la CGSS, de Myriam Chollet, Directrice Générale du GIP-RASPEG, a été engagée, sans lui laisser la possibilité de répondre aux observations de l’audit d’après la collectivité.

Dans ce communiqué, la Région précise également que l’ancien directeur de la CGSS Henri Yacou a été nommé par Jean Veron nouveau directeur de la CGSS, pour une médiation.

Ary Chalus dit se réjouir des initiatives prises par des parlementaires et par la population ces derniers jours concernant le maintien de la directrice générale du GIP-RASPEG. Il réaffirme son soutien à Myriam Chollet. Au mois de juin 2020, la directrice générale du Groupement d’Intérêt Public Réseau Addictions et Actions de Santé Publique en Guadeloupe, à St Martin et St Barthélemy était monté au créneau, inquiète pour l’avenir de la structure qui assure la coordination des actions des réseaux de santé du territoire. Le président du conseil régional avait alors assurer Myriam Chollet de son soutien.

Dans ce communiqué, il explique que la Région Guadeloupe participera au financement et aux missions de la structure, précisant qu’elle souhaite confier à la directrice, en accord avec ses supérieurs hiérarchiques l’organisation du forum santé qui se déroulera le 29 janvier 2021.

L'ARS dément toute volonté de démantèlement du GIP-RASPEG

Interrogée à ce sujet, la directrice de l'Agence Régionale de santé assure que les compétences et le travail mené par Myriam Chollet depuis une dizaine d'années à la tête de la structure ne sont pas remises en cause. Valérie Denux précise que la fin de son détachement au sein du GIP-RASPEG sont liées non pas à l'ARS mais à la volonté de la CGSS dont la fonctionnaire dépend.

La directrice de l'ARS qui indique par ailleurs que l'audit demandé a été fait en accord avec Myriam Chollet. Selon elle, cet audit a été réalisé pour établir dans quelle mesure la structure peut être transformée en dispositif d'appui à la coordination du territoire comme l'exige la loi Ma Santé 2022 et non pas pour suspendre ses activités. 

Tags