Changer d'île

Obésité: des enfants guadeloupéens obligés de partir pour se soigner

Par Stéphanie Sérac / RCI.FM / 12/06/2019 - 19:14

La première journée régionale de lutte contre l'obésité a eu lieu ce mercredi 12 juin au Vélodrome de Gourdeliane à Baie-Mahault. Chez nous, un adulte sur deux est en surpoids. Et chez les plus jeunes, 12% sont en surpoids et 9% sont concernés par l'obésité.

Cette journée organisée par le CHU au Vélodrome tendait à sensibiliser sur la prévalence de l'obésité en Guadeloupe. Chez les enfants, près de 10% d'entre eux sont obèses. Pourtant, aucun centre spécialisé n'existe localement, ni même à l'échelle antillo-guyanaise ou caribéenne. Les enfants sont donc forcés de quitter leur famille pour pouvoir être suivis correctement. Une association antillo-guyanaise de lutte contre l'obésité et le surpoids et la sédentarité, AGOSS, participe à faire partir des enfants et des jeunes âgés de 10 à 17 ans vers l'hexagone. Marie-Elise Sextius est la présidente de l'association. Elle déplore le manque de centre en local et explique qu'en ce moment, 12 jeunes guadeloupéens en situation d'obésité sont suivis dans un centre en Auvergne. Ils constituent une part importante des effectifs qui ne comptent que 60 places. 

 

 

 

 

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.