Pesticides et insecticides : attention aux conditions d'utilisation

Par • Mis à jour le 08/10/2019 - 11:17

L’ANSES a rendu public les résultats de son étude Pesti’home. Elle a été réalisée en France hexagonale en 2014. L’objectif était de mieux connaître les pratiques et les usages des pesticides des français chez eux. 75% des français utilisent des pesticides sans le savoir et ne respectent pas les conditions d’utilisation de pesticides et insecticides. L’ANSES recommande par conséquent de mieux informer les utilisateurs.

    Pesticides et insecticides : attention aux conditions d'utilisation

Les organismes considérés comme nuisibles ne manquent pas dans une maison, selon l'ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, de l'Alimentation, de l'Environnement et du Travail). Il s'agit de produits pour protéger les plantes d'intérieur et d'extérieur, les produits biocides pour lutter contre les insectes, rongeurs, parasites et moisissures du bois ou médicaments antiparasitaires et vétérinaires contre les poux, tiques ou puces. Il ressort de l'étude Pesti'Home que 75% des ménages ont utilisé au moins une fois un pesticide en 2014. Il s'agit principalement d'insecticides, notamment les médicaments pour lutter contre les parasites des animaux de compagnie. Mais aussi les herbicides ou encore les répulsifs cutanés humains. 

 

Que dit l'étude Pesti'home ?

 

Quel retenir de cette étude de l'ANSES ? Tout d'abord, qu'il y a une différence entre connaître les précautions d'utilisation et les respecter. Il ressort que les utilisateurs ne connaissent pas clairement les précautions d'utilisation des pesticides à la maison. Pire, ils ne les suivent pas. Ainsi, un tiers des ménages ne lit jamais les indications des emballages des anticariens et antirongeurs. Un quart des utilisateurs ne lit pas non plus celles des produits contre les insectes volants et rampants. On apprend aussi que 29% des français interrogés respectent les précautions d'emploi des répulsifs et 36% des produits contre les insectes volants. 

 

Les recommandations de l'ANSES 

 

L'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, de l'Alimentation, de l'Environnement et du Travail recommande de mieux informer le grand public sur les conditions d'utilisation des pesticides à domicile. D'ailleurs, les vendeurs des espaces dédiés doivent obtenir une habilitation en ce sens (grande suface, magasins spécialisés,...). L'Agence recommande aux utilisateurs de lire les recommandations figurant sur les emballages, ainsi que les notices et de les respecter. Si nécessaire, les utilisateurs doivent porter des gants ou aérer une pièce après l'utilisation d'insecticide par exemple. L'information est primordiale. Ainsi, l'ANSES recommande à tous les professionnels d'assurer une meilleure information aux consommateurs. Enfin, l'agence insiste sur l'importance de bien informer les utilisateurs sur l'élimination des produits et de leurs emballages. La majorité de ces produits ne doivent pas être jeter dans la poubelle, mais ramener dans les points de vente ou jeter en déchetterie. L'ANSES invite les pouvoirs publics et les collectivités locales à diffuser les informations et conseils pratiques pour éliminer les produits anciens, usagés ou interdits.

 

L'étude Pesti'home a été élargie aux départements d'outremer. Les résultats seront communiqués en 2020. 

 

 

  

En images



Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.