Plusieurs cas de Covid à la prison de Baie-Mahault

Par 27/08/2020 - 09:53
01/01/2020 - 00:00

Le COVID est bel et bien arrivé à la prison de Baie-Mahault. Le scénario redouté par les autorités est en train de se produire. Des dizaines de tests ont été effectués ces derniers jours et on dénombre au moins une quinzaine de cas voire plus selon syndicat et direction, que ce soit parmi les détenus ou le personnel.

    Plusieurs cas de Covid à la prison de Baie-Mahault

Le premier test positif date de la semaine dernière. Depuis, des cas contacts ont été identifiés et des tests menés par l’ARS, à la fois auprès des détenus et du personnel. Si la plupart des cas ne sont pas des formes graves, un agent a dû être hospitalisé en réanimation. Eric Pétilaire secrétaire régionale de la CGT pénitentiaire, annonçait ainsi, mercredi après-midi, "9 détenus testés positifs et 5 personnels de surveillance dont un qui est à l’hôpital et d’autres personnels qui ont des symptômes mais qui sont en attente de tests".

Si le syndicat dénonce un nombre de tests insuffisants auprès des agents, demandant à ce que "tous les agents" soient testés (NDLR : ils sont plus de 250 à Baie-Mahault)", la direction de la prison souligne qu’"une centaine" ont été effectués et qu’il s’agit de "prioriser" les dépistages du fait de la forte de demande de tests sur le territoire en ce moment, c’est la politique de l’ARS. La direction a d’ailleurs annoncé « trois nouveaux résultats positifs » parmi les agents mercredi en fin d’après-midi, portant alors à 17 le nombre de malades du COVID à la prison de Baie-Mahault, un chiffre encore appelé à évoluer car d’autres résultats étaient attendus mercredi soir ou ce jeudi.

Un "service minimum" et masques pour les détenus

Les gents concernés sont confinés chez eux. A partir de ce jeudi tous les détenus devraient se voir fournir des masques, indique la direction de la prison. Ceux qui sont testés positifs sont réunis au sein d’une unité Covid, qui pourrait bientôt s'avérer trop petite. Un deuxième secteur de la prison devrait donc être consacré aux cas confirmés. Avec des personnels en arrêt maladie, la prison tourne un peu au ralenti, forcément. Promenades, parloirs, c’est le service minimum qui est en quelque sorte assuré. Les activités annexes sont stoppées pour l’instant.

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.