Quatorzaine contrôlée : le RN interpelle le préfet

Par 24/04/2020 - 12:13
01/01/2020 - 00:00

Un médecin, dans sa voiture, à un Drive de dépistage du Covid 19, dit qu’elle est arrivée la veille en Guadeloupe. Une image qui suscite de vives réactions sur les réseaux sociaux et qui interpelle le rassemblement national. Dans un communiqué, ce vendredi, le parti interpelle le préfet sur la question de la quatorzaine contrôlée imposée aux voyageurs qui rentrent sur le territoire pour un motif impérieux. L'occasion de se pencher sur le contenu exact de cet arrêté qui, en effet, prévoit des exceptions jusque là méconnues du grand public.

    Quatorzaine contrôlée : le RN interpelle le préfet

Comme annoncé depuis 10 jours, les voyageurs arrivés par avion doivent rester confinés pendant deux semaines dans un établissement de type hôtelier pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Or, selon le Rod Tolassy, délégué du RN en Guadeloupe, "la quatorzaine n'est pas appliquée à tous". Il s'appuie sur un reportage diffusé sur Canal 10 dans lequel on voit un médecin, manifestement pas en quatorzaine car au volant de sa voiture, à un Drive de dépistage du Covid-19, affirmer qu'elle est rentrée la veille en Guadeloupe. De quoi provoquer des réactions sur les réseaux sociaux et ce communiqué du RN qui fait part de sa "stupeur" et interpelle le préfet quant à cet arrêté et ses exceptions... L'occasion de se pencher sur ces exceptions.

 

Quelles exceptions ?

" Les fonctionnaires de l'Etat arrivant en renfort ou les personnels de santé ne sont pas concernés par ces dispositions " est il ainsi écrit dans l'arrêté.

Concernant les "fonctionnaires de l'Etat arrivant en renfort" il peut s’agir, en plus de la réserve sanitaire, "du personnel de la logistique, de gendarmes, policiers, douaniers, pilotes d’hélicoptère de la sécurité civile, surveillants de prison", et la liste est non exhaustive, selon une source à la préfecture.

Nous avons par ailleurs tenté de déterminer, avec cette même source, quels personnels de santé sont concernés par l'exception stipulée dans l'arrêté. Ce sont bien "tous les personnels de santé, à condition qu’ils viennent travailler dans ce contexte de crise sanitaire" nous a-t-on indiqué.

Par ailleurs, il est inscrit dans cet arrêté que seuls Cayenne, Fort-de-France et Paris sont visés par l'obligation de quatorzaine :  la source préfectorale indique que ce sont "les seuls territoires qui ont encore des liens aériens avec la Guadeloupe" et que les autres vols sont "des vols de rapatriement", comme celui qui provenait de Saint-Domingue mercredi et qui ont vocation à aller à Paris même s’ils peuvent faire escale en Guadeloupe.

Cependant, il nous a été précisé que si un Guadeloupéen faisait partie de l’un de ces vols et qu’il s’arrêtait dans l’archipel, "lui aussi serait soumis à la quatorzaine" contrôlée en un lieu dédié.

 

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.