Quelle prise en charge pour les femmes enceintes ?

Par 18/03/2020 - 15:00
01/01/2020 - 00:00

Comment envisager sereinement l'arrivée de son bébé quand on craint pour sa santé et qu'on a peur de le contaminer. Les professionnels de santé sont plutôt rassurants sur le sujet et des mesures ont été prises pour la prise en charge des femmes enceintes ou ayant récemment accouché et de leurs nourrissons.

    Quelle prise en charge pour les femmes enceintes ?

A ce stade, on a très peu de recul sur la maladie, c'est pourquoi, par mesure de précaution, avant même les déclaration du président, le Haut Conseil de la Santé publique leur recommandait d’appliquer, à partir du troisième trimestre de grossesse, les mesures «barrière» conseillées à toute personne fragile. L'attention est portée sur ce public car on sait que le syndrome respiratoire aigu provoqué par le covid 19, est très proche de celui provoqué par le SRAS qui s'était révélé dangereux pour les femmes enceintes en 2003.

Les premières études sont très rassurantes

Mais à ce stade, rien ne prouve que le COVID-19 le soit pour les femmes enceintes et leur fœtus. Les premières études sont mêmes très rassurantes. Jusqu'à maintenant dans le monde, un seul cas a été recensé de bébé infecté au Covid et toutes les études déjà menées tendent à montrer qu'il n y a pas de contamination entre la intra-utérine. Une étude publiée ce lundi 16 mars dans la revue Frontiers in pediatrics vient d'ailleurs étayer ces données.

Cependant, compte tenu de l'apparition récente de la maladie (Décembre 2019- NDLR), les études ne permettent pas encore de connaitre les risques de contamination avant le troisième trimestre de grossesse. 

Respecter les gestes "barrières"

Le conseil donné aux femmes est bien évidemment de respecter les mesures de confinement et appliquer scrupuleusement les gestes « barrières ».  

Il faut respecter les mesures de confinement,,éviter les déplacements et plutôt que demeurer avec leurs angoisses et leurs questions, il vaut mieux se rapprocher de leur gynécologue ou leur sage-femme pour obtenir des réponses précises.

En ce qui concerne leur prise en charge par les soignants, là aussi, des mesures ont été prises.

 Le Conseil national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) a publié le 9 mars dernier, des recommandations. Des précautions seront prises notamment au moment de l'accouchement pour éviter tout risque de contamination au sein de l'établissement de santé et avec le personnel soignant.

Mais contrairement à ce qui a pu être instauré pour prévenir le risque de contamination entre les mères infectées et les nourrissons dans certaines régions de Chine au début de l'épidémie ; aucune femme de son bébé à la naissance.

Les médecins se veulent aussi rassurants sur le risque de le transmission par le lait maternel qui à ce jour, n'a pas été démontré.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.