SIDA en Guadeloupe : une réalité inquiétante

Par • Mis à jour le 01/12/2017 - 05:06

A travers un communiqué de presse, le CNS s'inquiète sur la situation épidémique du VIH tout particulièrement en Guadeloupe et en Guyane.

    SIDA en Guadeloupe : une réalité inquiétante

En cette journée mondiale de lutte contre le Sida, le CNS tire la sonnette d'alarme sur la montée du VIH aux Antilles Guyane, où la situation épidémique demeure particulièrement inquiétante, notamment dans les domaines de la prévention et du dépistage : en Guyane et en Guadeloupe, le taux des nouvelles infections par le VIH et le pourcentage de personnes qui ignorent leur infection sont plus élevés que dans toutes les régions de métropole. Ils sont notamment 10 fois plus élevés que les moyennes nationales en Guyane, où la situation est proche de celle observée en Afrique subsaharienne.

Un avis attendu dans les prochains mois

Toujours selon le CNS, l’outre-mer réunit des territoires français dans lesquels la lutte contre le VIH/sida n’est pas à la mesure des enjeux locaux. Cette situation, que le Conseil national du sida et des hépatites virales (CNS) a dénoncé à trois reprises depuis 1996, justifie d’être à nouveau analysée. Le CNS rendra dans les prochains mois un avis, suivi de recommandations consacrées aux territoires de la Guyane et des Antilles françaises.