Semaine de la Vaccination : les nourrissons, cœur de cible de la 12ème édition

Par • Mis à jour le 25/04/2018 - 10:31

L’Agence Régionale de Santé a donné ce lundi, le coup d’envoi de la Semaine européenne de la vaccination en Guadeloupe. Une manifestation axée cette année sur la vaccination des nourrissons avec la mise en place d’une nouvelle réforme depuis le 1er janvier 2018.

    Semaine de la Vaccination : les nourrissons, cœur de cible de la 12ème édition

Les nourrissons sont la principale cible de la 12ème édition de la Semaine de la Vaccination qui a été lancée ce lundi 23 avril.

Quatre mois après l'entrée en vigueur de la loi du 30 décembre 2017 rendant obligatoires 11 vaccins pédiatriques, cette manifestation permet aux pouvoirs publics de rappeler aux guadeloupéens l'importance de la vaccination chez les nourrissons. Cette loi destinée à réduire les cas de maladies infectieuses, éviter la persistance de foyers épidémiques et améliorer la couverture vaccinale, la loi du 30 décembre 2017 étend en effet le nombre de vaccinations obligatoires chez le nourrisson.

Pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (DTP), la coqueluche, l'Haemophilus influenzae b, l'hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont désormais obligatoires avant l'âge de 2 ans. Pour les nourrissons nés avant le 1er janvier 2018, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) sont obligatoires aux âges de 2, 4 et 11 mois.

Pas de garde sans vaccination

En cas de non respect de ce calendrier de vaccination, les enfants se verront refuser désormais l’accès à des modes de garde. De nombreuses manifestations sont prévues sur l’ensemble de l’archipel jusqu’au 29 avril prochain. Des actions très diverses telles que des séances d’information du public, des séances de vaccination gratuite, des conférences, des formations de professionnels mais aussi des animations. Le public pourra ainsi s’informer sur le calendrier des vaccinations et faire le point sur ses vaccinations.

Se vacciner est en effet un acte civique qui permet de se protéger soi mais aussi les autres comme les bébés, femmes enceintes, personnes âgées ou malades. Un public plus fragile face à l’exposition aux maladies.

Selon l’Agence Régionale de Santé qui pilote la manifestation en Guadeloupe et dans les Iles du Nord, la Semaine de la vaccination doit donc permettre à tout un chacun de penser à faire vérifier son carnet de santé ou son carnet de vaccination par son médecin, son pharmacien ou sa sage-femme et le mettre à jour si nécessaire, en fonction du calendrier des vaccinations en vigueur.

La Semaine de la vaccination est une initiative de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Europe depuis 2005. Elle se déroule à présent simultanément dans plus de 200 pays dans le monde.

Le hashtag #SEV a également été lancé sur les réseaux sociaux.