Trois cas de gale à l'IUT de Saint-Claude

Par • Mis à jour le 11/04/2018 - 08:37

Des cas de gales signalés à l’IUT de Saint-Claude. Trois étudiants ont présenté des symptômes de cette infection contagieuse. Pas de quoi s’alarmer pour l’instant, mais les services de veille sanitaire veillent au grain, pour prévenir toute épidémie

    Trois cas de gale à l'IUT de Saint-Claude

On est certes bien loin d’une épidémie. Mais ce sont tout de même 3 cas de gale, « isolés » insiste l’ARS, qui ont été confirmés ces derniers jours à l’IUT de St-Claude. Les étudiants en question ont été traités comme le prévoit les protocoles en cas de survenance de cette infection, qui ne nécessite pas de soins lourd. Un traitement de quelques jours auquel doit s’ajouter impérativement le nettoyage des vêtements à température élevée. Les services de veilles sanitaires et le réseau des médecins de villes restent évidemment très attentifs. Vu le caractère particulièrement contagieux de cette maladie.

La gale c'est quoi ?

Infection cutanée liée à un parasite, la gale se propage par contacts directs ou via les vêtements ou la literie. Très contagieuse, elle se manifeste par des démangeaisons et des lésions cutanées de grattage. Bien traitée par voie locale et/ou orale, la gale se guérit facilement mais les démangeaisons peuvent perdurer 2 à 4 semaines. La prise en charge nécessite des mesures de prévention pour protéger ses proches. Elle devra concerner le sujet atteint et son entourage, même en l'absence de symptômes. Car au-delà des personnes, c'est tout l'environnement qui doit être désinfecté (literie donc, vêtements et linge de toilette...). Pour les objets non lavables, il convient de désinsectiser par poudre ou aérosol. En 24 heures, le parasite peut être éradiqué car il ne survit pas hors contact humain au-delà de cette durée.