Un TGVT en dent de scie

Par • Mis à jour le 13/07/2015 - 17:49

L’étape d’hier (dimanche 12 juillet) du Tour de la Guadeloupe à Voile Traditionnelle (TGVT) a débuté avec une belle régate entre Saint-François et Sainte-Anne. Un TGVT ponctué de petits incidents de parcours…

    Un TGVT en dent de scie
La course du dimanche 12 juillet a débuté avec une régate entre Saint-François et Sainte-Anne ponctuée par de nombreuses complications. Pour commencer, il a fallu dans l’organisation composer avec l’échouage massif de sargasses. Ensuite, pendant la course une bouée aurait été déplacée et aurait induit de nombreux concurrents en erreur.

Carl Chipotel s’est, quant à lui, démarqué en prenant la tête de la course jusqu’à l’arrivé au Bourg de Sainte-Anne en grand vainqueur."On n’a bénéficié des erreurs des concurrents. Cette victoire, je l’a dédie à Maxim Chipotel qui nous a rappelé à l’ordre", a-t-il précisé.

Wilbon perd pied

Marcelin Wilbon a été victime d’une erreur d’aiguillage qui a même failli le sortir du podium si le jury de la course ne l’avait pas repositionné de la cinquième à la neuvième place de l’étape.

Jonas Astagora et son équipage remporte le classement du meilleur jeune. Enfin, le canot Nomade demeure premier du classement féminin. Le tour de la Guadeloupe en canot à voile traditionnelle s’achèvera le dimanche 19 juillet à Sainte-Rose.