Un bateau de croisière Costa n'a pas accosté à Sainte-Lucie

Par • Mis à jour le 26/02/2020 - 13:59

Pour des raisons encore inconnues, l'accostage d'un bateau de croisière Costa qui transporte de nombreux Guadeloupéens n'a pu se faire ce matin à Sainte-Lucie. Il fait désormais route vers Fort-de-France.

    Un bateau de croisière Costa n'a pas accosté à Sainte-Lucie

C'est un peu le flou à bord du Costa Magica depuis ce mercredi matin. Le navire de croisière devait normalement faire escale à Sainte-Lucie dès 8h pour y passer la journée, mais il n'a finalement pas aponté à Castries, pour des raisons encore inconnues.

Jointe par nos confrères de RCI Martinique, Johanna Salton, Consule Générale de Sainte-Lucie en Martinique est formelle : la décision n’est pas une interdiction des autorités de l’île. 

 

Le Magica a donc poursuivi sa route vers Fort-de-France, escale suivante avant la Guadeloupe, mais n'a apparemment pas encore touché terre en Martinique et demeure à proximité de la baie foyalaise, selon les données GPS des navires de la compagnie. La direction de Costa n'avait d'ailleurs pas été informée de ce changement de trajectoire ce matin et n'était pas encore en mesure de communiquer sur les raisons.

L'ARS de Guadeloupe n'a pour l'heure été informée d'aucun risque sur ce bateau, puisque ce sont les autorités martiniquaises qui sont désormais concernées. Pour l'heure rien ne permet d'affirmer que des suspicions du coronavirus pèsent sur cet hôtel des mers.

"On ne nous dit rien, mais il n'y avait pas de suspicion du virus à bord", a assuré une Guadeloupéenne se trouvant sur le Magica, qui a été jointe par RCI.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.