Un repas gastronomique contre un don de sang

Par • Mis à jour le 26/12/2017 - 20:43

Ce mercredi, l’EFS lance l’opération Soigne ton île avec Foodîles. Les donneurs de sang recevront une collation gastronomique concoctée par les chefs des ateliers Foodîles.

    Un repas gastronomique contre un don de sang

Ce mercredi, l'EFS offre un repas gastronomique aux donneurs de sang. La manifestation « Soigne ton ile » fait en effet son grand retour pour ces fêtes de fin d’année. Après le succès rencontré lors de l’opération menée au mois d’aout dernier, l’établissement français du sang a souhaité réitérer l’expérience pour ces fêtes de fin d’année. Ce mercredi 27 décembre, l’EFS propose donc aux donneurs de sang qui se rendront sur leur site des Abymes, à coté du CHU, une collation gastronomique.

Il s’agit d’un menu spécial fêtes concocté par les chefs des ateliers foodîles. Une collation gastronomique et équilibrée qui sera offerte à tous les donneurs qui viendront ce mercredi entre 8h et 18h. Au menu, blinis de farine pays ( patate douce ou fruit à pain) rillettes de poisson ou de poulet ou encore compotée de fruits et sa crème légère aux épices.

L’opération Soigne ton île avec Foodîles est destinée à inciter les guadeloupéens à donner leur sang. Il s’agit aussi de fidéliser les donneurs. Une tâche difficile en cette période de fêtes où le stock de sang sont au plus bas en Guadeloupe, alors même que la demande, elle, reste importante.

L’EFS espère qu’à travers cette manifestation, leur appel aux dons, sera entendu. L’établissement français du sang rappelle que les dons de sang doivent être réguliers et constants car la durée de vie des produits sanguins est limitée (5 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges). 50 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des malades (12000 chaque année) et aucun produit ne peut se substituer au sang des donneurs bénévoles. C’est pourquoi la mobilisation des donneurs est essentielle chaque jour. Un don de sang ne prend que 45 minutes, dont seulement une dizaine de minutes pour le prélèvement.

L’établissement français du sang compte donc sur l’esprit des fêtes des guadeloupéens.