Un sixième titre de champion du monde pour les Bleus de Didier Dinart

Par • Mis à jour le 30/01/2017 - 18:38

AUDIO - L'équipe de France de handball a remporté à domicile son sixième titre de championne du monde. Un nouveau sacre qui est aussi celui d'un entraineur, Didier Dinart. Coach de l'équipe de France depuis 2016, il a su imposer ses choix.

    Un sixième titre de champion du monde pour les Bleus de Didier Dinart
Très attendus, les joueurs de l'équipe de France de handball ont remporté pour la sixième fois le titre de champion du monde dimanche 29 janvier 2017 à Paris-Bercy.

Mais si il y en a un qui avait un peu plus la pression, c'est l'entraîneur Didier Dinart. Ancien joueur de l'équipe de France, il avait la lourde responsabilité de passer après Claude Onesta. Pas une mince affaire au regard du palmarès de celui qui fut l'entraîneur des Bleus entre 2001 et 2016.

Pourtant, Didier Dinart a réussi ce premier baptême du feu. L'ancien défenseur a durant ce Mondial su imposer sa vision. Le cap du changement a été pris avec une première décision. Et pas des moindres ! Son choix, suscitant les interrogations et les commentaires des plus avertis, de retenir William Accambray sur la liste des seize sélectionnés.

"L'arrière gauche est en effet empêtré dans une saison blanche au PSG, où son coach, Zvonimir Serdarusic, ne lui accorde quasiment aucun temps de jeu. Mais si Accambray n'a pas vraiment pesé sur le parcours doré des Bleus, il a amplement justifié sa présence lors des rares instants où il a été responsabilisé (95 minutes en tout, pour 6 buts), et peut remercier Dinart de l'avoir réintégré en équipe de France après un an et demi de galères", rapporte le quotidien l'équipe.

Didier Dinart a aussi propulsé Adrien Dipanda titulaire lors du match face à la Russie le 17 janvier dernier. L'arrière droit a inscrit six des neuf premiers buts français à cette occassion. Le coach a aussi fait confiance à Ludovic Fabregas, le plus jeune joueur de l'équipe. Sur toute la durée du Mondial, c'est ce jeune sportif de vingt ans qui a joué le plus longtemps. Il affiche au compteur 376 minutes de jeu.

Le dernier jocker sorti par Le Roc fut la titularisation de Vincent Gérard. Il a remplacé Thierry Omeyer en demi-finale. Un parti pris que certains ont qualifié de risqué. Pourtant, Thierry Omeyer n'en a pas tenu rigueur à Didier Dinart.

"Je lui tire un grand coup de chapeau. Il a su passer très vite du côté joueur au côté entraîneur. C'est un grand homme. Il décroche en tant qu'entraîneur avec nous un nouveau titre de champion, c'est tout simplement énorme", a-t-on pu entendre dimanche.

Interrogé sur les ondes de RCI Guadeloupe, ce lundi 30 janvier, Didier Dinart n'avait pas encore réalisé qu'il avait bel et bien relevé le défi. "Je n'ai pas vraiment vécu l'après-mondial (...) On ne réalise qu'après", a-t-il déclaré sur les ondes de RCI Guadeloupe.
Ecoutez.



Anaëlle Edom avec la rédaction
@anaellee_rci