Une conférence-débat autour du cancer à Basse-Terre

Par 31/10/2020 - 10:43
01/01/2020 - 00:00

La ville de Basse-Terre, la Ligue contre le cancer et la Maison du Patrimoine organisaient hier soir, dans le chef-lieu, une conférence-débat autour du cancer du sein. L'occasion de clôturer un mois rose consacré à la maladie. Un mois où la prévention a été le message principal.

    Une conférence-débat autour du cancer à Basse-Terre
Trois heures d'une soirée pleine de convivialité et de tendresse au cours desquelles les témoignages de patients et les hommages aux personnels de santé, de même que les prises de paroles du public ont donné un relief très humain à une démarche où malgré la gravité du sujet, on a ressenti beaucoup de sérénité, de maîtrise et d'amour.
 
Sarah CABARRUS-DEROCHE, chez qui il a été détecté un cancer du sein en 2004, a fait part de son expérience et relaté de la qualité des soins qu'elle a reçu au Centre Médico Social de Basse-Terre. 
Pour celle qui est aujourd'hui Secrétaire Générale de la Ligue contre le cancer, c'est une renaissance et elle est profondément reconnaissante des équipes qui l'ont soigné :

Dans l'assistance, des anonymes, mais également des professionnels, comme le Docteur Jean-Claude PITAT à qui un hommage appuyé a été rendu pour la qualité des soins prodigués par ses équipes de santé et l'ensemble des personnels qui travaillent au sein du Centre Médico Social de Basse-Terre.

Au cours de cette soirée, le docteur Jean-Claude PITAT a confirmé que le Centre Médico Social de Basse-Terre, un instant prévu d'être délocalisé, allait finalement rester dans le chef-lieu, et a profité pour annoncer à Basse-Terre et dans le Sud Basse-Terre un Institut du sein multi sites, de même que le CMS va relancer son service d'oncologie et de cancérologie : 


 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.