Une hausse des cas de bronchiolite chez les bébés cette année

Par • Mis à jour le 24/10/2019 - 11:59

Le point épidémiologique présente le bilan synthétique de l’épidémie de la bronchiolite du nourrisson surveillée dans les territoires des Antilles françaises au cours de la saison 2018-2019. On enregistre une hausse de 39%.

    Une hausse des cas de bronchiolite chez les bébés cette année

L’épidémie de bronchiolite de la saison 2018-2019 a été comparée à la saison précédente pour l’ensemble des indicateurs disponibles. La durée (24 vs 21 semaines en 2017-2018) et la période du pic épidémique (fin février vs début mars en 2017-2018) sont comparables entre les deux saisons. Par contre, l’ampleur de l’épidémie 2018-2019 est bien supérieure à la précédente en termes d’impact sanitaire à la fois en ville ou à l’hôpital.

Une augmentation des consultations de 39%

Le nombre de nourrissons ayant consulté en médecine de ville a augmenté de 39 % par rapport à la saison précédente (1600 cas vs 980 en 2017-2018) ainsi que le nombre de passages aux urgences (hausse de 45 % par rapport à la saison précédente). Néanmoins, les taux d’hospitalisation calculés sur la durée totale des épidémies sont restés sensiblement équivalents entre les deux saisons (37 % vs 41 % en 2017-2018).

Aucun décès lié à la bronchiolite

Aucun décès attribuable à la bronchiolite pendant l’épidémie n’a été recensée. Au niveau de la surveillance du Virus Syncytial Respiratoire (VRS) réalisée par le laboratoire de virologie du CHU de Pointe-à-Pitre, plus de 150 prélèvements ont été réalisés lors de la saison 2018-2019 avec un taux de positivité sur la durée totale de l’épidémie de 35 %.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.