Vaccination, gestion des malades : le personnel toujours au front au CHBT

Par Pierre Emmanuel avec Olivia Losbar 22/04/2021 - 22:15
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Le Centre Hospitalier de la Basse-Terre ouvrait ses portes hier au grand public. Objectif de cette démarche : accueillir le maximum de volontaires, patients ou pas, souhaitant se faire vacciner. Au lieu de 140 personnes par jour, habituellement, ce jeudi, ils ont été 250 à franchir le seuil du centre de vaccination du CHBT.

    Vaccination, gestion des malades :  le personnel toujours au front au CHBT

Ce mardi, 250 personnes sont venues se faire vacciner tout au long de la journée au Centre de vaccination du Centre Hospitalier de la Basse-Terre. Les professionnels de santé, médecins, infirmiers, cadres de santé mais également des bénévoles et des membres du personnel administratif ont retroussé les manches. D'abord pour se faire vacciner et donner l'exemple puis pour accueillir un public très large compris entre 40 et 80 ans. Claudia Colombo, cadre de santé au Centre Hospitalier de la Basse-Terre, coordinatrice de cette journée "portes ouvertes", est très satisfaite de cet engouement populaire qui va pousser le CHBT à renouveler l'opération.

L’objectif de cette démarche était d’accueillir le maximum de volontaires, patients ou pas, souhaitant se faire vacciner. Mission accomplie. Au lieu de 140 personnes reçues par jour, habituellement, ils ont donc été 250 à franchir le seuil du centre de vaccination du CHBT. Le Dr Marie-Catherine Receveur, Infectiologue salue le travail d'équipe qui a conduit à cette réussite.

Un personnel éprouvé par la tension hospitalière

A l'image du Centre Hospitalier Universitaire, le Centre Hospitalier de la Basse-Terre est sous tension. La demande est de plus en plus pressante et les chiffres affolent les compteurs avec un pic de patients aux services de soins jamais atteint. Il a fallu redoubler d'énergie et faire preuve d'un grand courage et d'une disponibilité solidaire de l'ensemble des personnels soignants et non soignants pour faire face aux impératifs liés au covid et à l'accélération de la vaccination. La Directrice du CHBT, Christine Wilhem se veut malgré tout positive et espère une amélioration de la situation.

Tags