Vols vers les Antilles : des mesures annoncées ce lundi ?

Par 13/07/2020 - 06:00
01/01/2020 - 00:00

Alors que nous sommes sortis de l’Etat d’urgence, ce week-end (exceptées la Guyane et Mayotte), une importante réunion est prévue ce lundi entre la préfecture, l’ARS et l’aéroport. Selon nos informations, il s’agit d’évoquer les différentes hypothèses de travail. Objectif : que malgré cette sortie de l’Etat d’Urgence, certaines mesures entrent ou restent en vigueur concernant les vols vers les Antilles, afin de lutter contre la propagation du coronavirus.

    Vols vers les Antilles : des mesures annoncées ce lundi ?

Plusieurs hypothèses se dessinent. Concernant les tests PCR, selon nos informations, dès la fin de cette semaine, ces tests devraient devenir obligatoires pour venir dans nos territoires par avion : une personne qui n’aurait pas un test PCR négatif ne pourrait pas prendre son vol pour la Guadeloupe ou la Martinique. Des tests qui concerneraient tous les adultes et tous les jeunes âgés de plus de 11 ans.

Cependant, pas besoin de tests PCR pour les voyageurs au départ des Antilles, que ce soit à destination de l’hexagone ou de l’espace sanitaire commun, donc entre la Guadeloupe et la Martinique par exemple.

Toujours selon nos informations, la septaine pourrait disparaître à l’arrivée dans nos territoires. Les voyageurs pourraient donc circuler librement dès leur descente d’avion. Cependant, le texte paru au niveau national habilite le préfet à prendre des décisions adaptées à chaque territoire. Il pourrait ainsi s’agir de mettre en place des mesures incitatives, comme de recommander le masque à tous les arrivants pendant un certain nombre de jours, de respecter évidemment les mesures de distanciation sociale et inciter à effectuer un nouveau test 8 jours après le vol, comme cela était déjà le cas. Test qui serait là encore non obligatoire.

Concernant la Guyane, territoire hautement touché par le coronavirus, la septaine devrait en revanche rester en place, toujours selon nos informations, avec test obligatoire, avant le départ et 8 jours après, sans oublier le motif de déplacement impérieux qui reste en vigueur. Il s’agira aussi de savoir la réflexion menée par la préfecture sur les vols dits à risque, en provenance de zones d’infection, comme ceux qui pourraient arriver des Etats-Unis. Même si techniquement, ces vols ne sont pas encore autorisés vers la Guadeloupe aujourd’hui.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.