À peine lancée, l'application Tous Anti-Covid a buggé

Par 22/10/2020 - 13:22
01/01/2020 - 00:00

La nouvelle application gouvernementale, Tous Anti-Covid, conçue pour remplacer le couac de Stop Covid n'était pas opérationnelle malgré sa mise en ligne sur iOS et Android, ce jeudi. S'il était possible de la télécharger, le lancement de l'outil de traçage faisait défaut. Cela a finalement été corrigé.

    À peine lancée, l'application Tous Anti-Covid a buggé

C'est une mauvaise publicité pour le gouvernement qui veut faire en sorte que ce nouvel outil incarne tout ce qui n'a pas fonctionné avec son prédécesseur Stop Covid. Avec à peine plus de 2 millions de téléchargements et seulement 434 alertes, cette première application nationale de traçage de cas positifs ayant été en contact prolongé avec l'utilisateur a été un échec. L'idée est donc d'inciter à l'installation massive de Tous Anti-Covid pour mieux gérer la deuxième vague épidémique. 

 

Seulement, si elle était effectivement disponible depuis ce jeudi, avec tous les outils annexes, il n'était pas possible d'activer l'outil principal, celui de traçage autant sur iPhone que sur Android. L'erreur a finalement été corrigée en début d'après-midi.

 

Un outil pas si différent

Pour ce qui est de l'application, on fait un peu du neuf avec du vieux du côté de l'État. Car sur le fond, Tous Anti-Covid, c'est plus ou moins la même chose que Stop Covid. L'objectif principal reste de tracer les cas qui se sont révélés positifs avec lesquels vous avez été en contact pendant au moins 15 minutes dans les derniers jours. Pour cela, des échanges bluetooth, codé, entre les téléphones, permettent d'envoyer une alerte anonyme à ceux qui ont côtoyé un utilisateur confirmé.

Ce qui change, c'est donc surtout la forme. L'application propose désormais des outils supplémentaires, comme un lien vers votre zone géographique avec les lieux de tests, leurs coordonnées et leur affluence, on y retrouve aussi des informations et les derniers chiffres de l'épidémie, ou encore un accès direct à l'attestation de couvre-feu. À terme, un formulaire pourrait aussi être intégré à la plateforme pour s'identifier lorsqu'on entre dans un restaurant.

Le renouveau aussi c'est la pédagogie. Le ministère des Solidarités et de la Santé a bien pris soin de répondre aux principales inquiétudes soulevées par la grande sœur, Stop Covid. Ainsi, dès la prise en main, il est bien stipulé que les données sont protégées, respectent la législation RGPD, que la géolocalisation n'est pas utilisée, que les échanges sont codés, qu'il est possible de se désinscrire et de supprimer les informations stockées, qui ne le sont d'ailleurs, que pendant 14 jours assure-t-on.

En revanche, pas de solution miracle pour vos batteries, l'application doit bien fonctionner en arrière plan pour être efficace, ce qui entraîne une surconsommation d'énergie. Fort de son nouvel écrin remodelé, reste à savoir si l'outil gouvernemental sera plus convaincant que son prédécesseur.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.