Blocages : les organisations patronales partagées entre soutien et réprobation

Par 25/02/2021 - 09:28
01/01/2020 - 00:00

Depuis ce mercredi, les principaux axes routiers de la Guadeloupe sont bloqués par des barrages érigés à l'appel de près d'une trentaine d'organisations professionnelles. Des discussions ont été engagées avec le Préfet , les élus et les représentants des principaux services de l'Etat. Des négociations qui se poursuivront ce jeudi matin à partir de 9h. Mais ce mouvement divise l'opinion au sein des organisations professionnelles. Si tous admettent que la situation dans laquelle se trouvent les chefs d'entreprises est difficile, certains désapprouvent les méthodes de blocages employées.

    Blocages : les organisations patronales partagées entre soutien et réprobation

Dans un communiqué publié ce mercredi, la CCI des Iles de Guadeloupe déplorait la méthode de blocages utilisée par les organisations professionnelles qui selon elle, pénalisait la population et ne faisait qu’empirer la situation des entreprises pour lesquelles « chaque journée de travail compte » L’institution consulaire précisait toutefois avoir à maintes reprises, interpellé les autorités et les collectivités sur la situation des entreprises ; situation déjà dégradée bien avant la COVID 19 et que la crise sanitaire n’a fait qu’aggraver. « Il est urgent que des mesures soient prises afin de sauvegarder les emplois des guadeloupéens. »

De son côté, l'UDE-MEDEF dans un communiqué, désapprouve totalement les blocages routiers et demande leur levée immédiate de ces barrages qui "asphyxient le territoire." Ils jugent la méthode totalement inappropriée dans le contexte actuel. Ces agissements contraires à la loi, ne peuvent selon eux, conduire qu'à la "mort" de la Guadeloupe. L'UDE-MEDEF arguant que "C'est ensemble que nous devons faire face à ces circonstances dramatiques. Pas en se lançant dans des actions suicidaires."

La FTPE 97-1, elle, qui se dit soucieuse de la défense des intérêts des TPE/PME de la Guadeloupe, apporte son soutien aux entreprises en difficultés. La Fédération demande notamment à l’état de déployer les mesures obligatoires à la relance de l’économie du territoire et de l’activité des entreprises de Guadeloupe.obligatoires à la relance de l'économie du territoire et de l'activité des entreprises de Guadeloupe et enjoint l'Etat d'agir pour que le calme et la sérénité reviennent au plus tôt.

Tags

A lire également