Conflit CGOSH : la présidente du comité s'explique

Par 05/11/2020 - 14:30 • Mis à jour le 05/11/2020 - 11:47

Depuis mardi, les salariés de l'entreprise Lemar Sécurité bloquent les accès du CGOSH. Ils dénoncent des retards de paiement du comité de gestion des oeuvres sociales et hospitalières de Guadeloupe qui pénalisent le fonctionnement de leur société. Interpellée à ce sujet, la Présidente du CGOSH explique que les cotisations ont été suspendues suite à une décision de l'ARS pour défaut d'agrément.

    Conflit CGOSH : la présidente du comité s'explique
Photo@Facebook Chantal Lerus

La grève au Centre de Gestion des Œuvres Sociales et Hospitalières de Guadeloupe se poursuit. Depuis mardi, les salariés de l'entreprise Lemar Sécurité bloquent les accès du CGOSH. Ils dénoncent des retards de paiement qui pénalisent le fonctionnement de leur société.

Interpellée à ce sujet, la Présidente du Conseil d’Administration du CGOSH explique le centre est dans une situation financière difficile depuis plusieurs mois.Cela fait suite, selon Chantal Lérus, à un courrier transmis par l’ARS en décembre dernier qui aurait demandé de suspendre les cotisations pour défaut d’agrément. Depuis, d'après la présidente du centre, plusieurs réunions seraient en cours pour obtenir le document.

 

 

En septembre dernier, après l'avis de la Chambre Régionale des Comptes sur la situation financière du CGOSH, l'ARS avait proposé un plan d'accompagnement  au conseil d'administration de la structure.

L'Agence Régionale de Santé suggérait ainsi la restructuration du comité, la sécurisation du cadre de reversement des cotisations des établissements hospitaliers et l'augmentation rapide du taux de redistribution et du niveau de prestation pour les agents hospitaliers.

Pour l'heure, la situation semble toujours difficile au sein du CGOSH.

En attendant, les accès du comité restent entravés ce jeudi. Les salariés de Lemar Sécurité n'entendent pas relâcher le mouvement avant d'avoir reçu la garantie du paiement de leurs salaires.

Tags