Conflit Nicollin : la Région garante de Grand Sud Caraïbes (T.Abelli)

Par 21/10/2020 - 12:34
01/01/2020 - 00:00

Les discussions se poursuivent entre la direction du groupe spécialisé dans le nettoyage urbain et la collecte des déchets ménagers et industriels et la Communauté d'agglomérations Grand Sud Caraïbes. La collectivité a proposé un moratoire arrêté conjointement avec la direction du groupe, complété par une garantie de paiement apportée par la Région Guadeloupe.

    Conflit Nicollin : la Région garante de Grand Sud Caraïbes (T.Abelli)

Le Sud Basse-Terre est de nouveau bloqué ce mercredi matin. Les salariés grévistes du Groupe Nicollin Antilles ont de nouveau érigé des barrages à l'aube sur les principaux axes routiers qui conduisent au chef-lieu. Les discussions se poursuivent entre la direction du groupe spécialisé dans le nettoyage urbain et la collecte des déchets ménagers et industriels et la Communauté d'agglomérations Grand Sud Caraïbes. Ce mardi soir, la collectivité qui doit près de 15 millions d'euros au Groupe Nicollin Antilles, a fait une proposition.

Selon Thierry Abelli, le nouveau président de Grand Sud Caraïbes, elle s’appuie sur le moratoire arrêté conjointement avec le DG de Nicollin Antilles vendredi dernier. Elle est complétée par une garantie de paiement apportée par la Région Guadeloupe.

La Région et l'Etat garants de la CAGSC

Cette proposition mentionne le versement de 263 000 euros garantis par mandatement d'office du Préfet d'ici 31 décembre 2020, le versement de 5,2 millions d'euros qui correspondent aux prestations des 12 mois réalisées par l’entreprise en 2021 et la poursuite du versement annuel de 5,2millions d'euros en 2022 avec le début du remboursement de la dette mandatée mais non encore payée.

Selon Thierry Abelli, le Conseil régional de la Guadeloupe sera garant des paiements dans la limite de 1 M€ si la CAGSC était dans l'incapacité d'honorer son engagement.

Par ailleurs, l’État se propose de venir en aide à la CAGSC sur les missions d’ingénierie et en soutien à l'investissement pour améliorer la trésorerie.

Trop peu de garanties pour les grévistes

Cependant, le Groupe Nicollin Antilles ne semble pas se satisfaire des garanties apportées dans ce moratoire. Le dialogue est loin d'être rompu entre les deux parties mais aucune issue favorable au conflit ne se dessine.

Ce mercredi matin, les salariés du Groupe Nicollin Antilles sont donc de nouveau mobilisés. Pour eux, ces propositions sont inacceptables comme l'explique Patrick Méride représentant CGTG au sein de l'entreprise Nicollin Antilles. Ils entendent bien rester mobiliser voire durcir le mouvement tant qu'ils n'auront pas obtenu satisfaction. 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.