Enseignants, avocats, postiers... Tous rassemblés contre la réforme des retraites

Par / /

La contestation face à la réforme des retraites se poursuit et elle a même connu un temps fort ce jeudi matin en Guadeloupe, celui du rassemblement de plusieurs professions dans une seule et même marche.

L'appel à la mobilisation a été bien suivi dans les rues de Pointe-à-Pitre. Près de 500 personnes ont défilé du lycée de Baimbridge au tribunal, en passant par le siège de La Poste à Bergevin.

Car la grève contre le projet gouvernemental de réforme des retraites a connu un tournant ce matin avec le regroupement unitaire entre avocats, enseignants et postiers. Tous unis derrière les mêmes slogans et le même mot d'ordre : le retrait du projet.

Guerre des chiffres

Dans l'Éducation nationale, les établissements ouverts se comptaient sur les doigts de la main dans le second degré, selon le syndicat SNES-FSU, avec un seul lycée en fonctionnement normal (Baimbridge), en plus de la Cité scolaire du Creps, et trois collèges (Anse-Bertrand, Bouillante et Saint-Martin). La mobilisation est également très suivie dans le premier degré, le SNES-FSU avançant la fermeture de 60 à 70% des écoles primaires et maternelles. 

Les chiffres de la mobilisation communiqués par le rectorat sont comme toujours bien inférieurs à ceux avancés par les syndicats. L'instance dénombre un peu moins de 12% de grévistes dans le premier degré et près de 37% dans le second degré.

La marche de ce matin ne serait qu'une étape à écouter les syndicats mobilisés. De nouveaux blocages sont donc à prévoir dans les jours à venir.

 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.