Faut-il démolir les restaurants à la Datcha ?

Par • Mis à jour le 01/05/2018 - 10:22

Le collectif de Défense Mobile appelle à la mobilisation ce mardi 1er mai à 15h sur la plage de la Datcha au Gosier. Ils dénoncent l’installation illégale selon eux de nombreux restaurants sur la rive. Le maire de la ville a pris des mesures.

    Faut-il démolir les restaurants à la Datcha ?

La colère gronde depuis quelques semaines au Gosier. L’objet de toutes les tensions réside dans l’occupation par trois restaurants d’une partie de la plage de la Datcha. Les établissements, dont les tables empiètent sur la rive, rendent inaccessible une partie du littoral. Selon les services de la municipalité du Gosier, ces restaurants ont fait l’objet, depuis leur installation, de multiples rapports et procès-verbaux des services municipaux de l’urbanisme et de la police municipale.

La tension qui entoure cette affaire pourrait bien prendre une nouvelle tournure dans la mesure où le collectif de défense mobile a appelé ce mardi 1er mai à la mobilisation. Un rendez-vous a été fixé à 15h sur la plage de la Datcha.

Il s’agit d’une situation foncière et juridique complexe. Jean-Pierre Dupont, le maire du Gosier a réagit à ces appels à la mobilisation. Il dit partager l’indignation de la population et avoir pris toutes les dispositions réglementaires pour permettre un accès libre aux usagers de la plage.

Après les manifestations très virulentes qui avaient accompagné la démolition du restaurant Karissima Plage en juillet 2017, le maire du Gosier craint en effet une escalade de violence. Selon lui le droit sera rétabli dans le respect de la réglementation, sans qu’il y ait besoin de recourir à la force.