Grève à l'EFS : l'ARS répond et parle d'accusations infondées

Par 14/11/2020 - 13:56
01/01/2020 - 00:00

Nouvel épisode dans le dossier brûlant de l'EFS Guadeloupe-Guyane. Cette fois, c'est l'ARS Guadeloupe qui s'exprime sur le sujet afin de dénoncer ce qu'elle qualifie « d'accusations graves et infondées au sujet de son rôle dans le démantèlement de l'EFS Guadeloupe-Guyane ». Pour rappel, un présumé démantèlement de l'EFS Guadeloupe-Guyane est dans l'air notamment depuis les nouvelles démissions de biologistes de l'EFS, ce qui aurait pour conséquence d'engendrer une nouvelle organisation au sein du laboratoire des dons

    Grève à l'EFS : l'ARS répond et parle d'accusations infondées

L'atmosphère est toujours aussi pesante à l'EFS Guadeloupe-Guyane. Depuis plusieurs jours maintenant, la tension est à son comble après l'annonce du départ de trois biologistes évoluant au sein de la structure. Une période compliquée sur fond de pression managériale pointée du doigt lors d' un mouvement de grève à l'initiative des syndicats (SNTS - FO - CFDT et UGTG).

Parmi les points de tension, la présumée volonté de la direction de l'EFS Guadeloupe-Guyane de modifier l'organisation actuelle en procédant désormais à l'analyse de prélèvements sanguins dans l'Hexagone, ce que le personnel gréviste considère comme une aberration, d'autant plus que le transport de tubes reste délicat. Dans ce feuilleton, l'ARS Guadeloupe se voit, elle-aussi ,  prise pour cible. Sa réponse n'a pas tardé. Par voie de communiqué, l'ARS affirme "ne pas comprendre les accusations graves et infondées au sujet de son rôle dans le démantèlement de l’EFS".

L’ARS indique par ailleurs "n’avoir absolument aucune autorité sur l’établissement français du sang" et ajoute même "qu'aucun échange au sujet d’un éventuel démantèlement n’a eu lieu entre l’ARS et l’EFS". L'Agence Régionale de Santé Guadeloupe va même plus loin... Sa directrice générale, Valérie DENUX prévoit de rencontrer en début de semaine prochaine la directrice de l'EFS Guadeloupe-Guyane "afin faire la lumière sur cette affaire et notamment comprendre pourquoi l’ARS se trouve associée à cette affaire". Nul doute que le dossier n'est pas près d'être classé et que ce prochain épisode pourrait bien faire des étincelles.

Tags