Guadeloupe : Corsair affirme réaffirme sa position de proximité

Par • Mis à jour le 14/04/2015 - 17:20

Un mois après les fiançailles écourtées entre Corsair et Air Caraïbes, le PDG de la compagnie aérienne Pascal De Izaguirre veut rassurer la clientèle antillaise et le personnel. Corsair ré-attaque de plein pot le marché. Son atout : une activité prometteuse et sa proximité avec les clients.

    Guadeloupe : Corsair affirme réaffirme sa position de proximité
En visite aux Antilles le 14 avril Pascal De Izaguirre, le PDG de Corsair est venu rassurer le personnel mais surtout les clients. D'abord quelques explications sur le mariage annoncé avec Air Caraïbes (Groupe Dubreuil). Le projet qui était pourtant considéré comme une véritable révolution et qui devait donné lieu à la création du premier pôle aérien totalement privé, n'a pas abouti. « Toutes les fiançailles ne se terminent pas par un mariage. Quand il y eu de la communication sur ce projet ce n'était justement encore qu'un projet. Il a fallu aller très vite. On se rend compte que quand on s'approche de la fin, quand on rédige précisément tous le termes du contrat il y a des problèmes sur lesquels il y a pas eu d'accord. Le groupe TUI a préféré mettre fin à ses discussions», dixit Pascal De Izaguirre.

Les syndicats ont-ils joué sur les négociations avec le groupe Dubreuil ?

Trois jours de grèves des partenaires sociaux. Pourtant, «ce ne sont pas les syndicats qui déterminent la stratégie du groupe TUI, c'est l'actionnaire et le management», affirme le PDG de la compagnie transatlantique préférant mettre en lumière des clauses juridiques et financières qui n'auraient pas fait l'objet d'une entente entre les deux parties. Une décision prise selon lui par l'actionnaire du groupe.

Le groupe TUI toujours en quête d'un acheteur pour Corsair ?

Probablement sans urgence, le groupe TUI est à la recherche plus précisément d'un partenaire. L'objectif : trouver le bon. Néanmoins pour le moment, c'est l'image d'un actionnaire fiable qui est présenté par Pascal De Izaguirre.«Le groupe TUI fait son devoir d'actionnaire, est derrière nous et donne tous les moyens de notre développement».


Corsair au mieux de sa forme ?

Pour le premier semestre, la compagnie enregistre 92% de coefficient de remplissage concernant la Guadeloupe et la Martinique. Des résultats jugées exceptionnels et historiques car on obtient 5 points de plus que le semestre précédent. Un chiffre d'affaire en progression de 11% sur les lignes Hexagone-Antilles.

La marque peut-elle aller encore plus loin en rapport qualité/prix ?

Face aux compagnies concurrentes sur le transatlantique, Corsair tient à conserver son ADN : proposer le meilleur rapport qualité/prix. «On sait bien que pour nos amis guadeloupéens il est important de voyager dans de conditions de confort à des tarifs très attractifs» rappelle Pascal De Izaguirre. Et dans le but de soigner les besoins de sa clientèle phare la compagnie lance une promotion à 497 euros TTC. Elle démarre le 14/04/2015 et se terminera le 30 avril. Elle portera sur la période de juillet-août .


Quel atout pour se démarquer ?

L' image de la marque se détermine en jouant la carte de la proximité. En Guadeloupe, sa présence est visible lors des compétions sportives et d'événements culturelles. «On veut être très proche des Guadeloupéens. On vient de terminer de sponsoriser le Tournoi de tennis de Guadeloupe. On très présent dans le football, dans le basket. On sera également le principal sponsort du Tour cycliste de la Guadeloupe».


Anaëlle Edom