"Il faut rattraper le retard", lance le recteur après la fin des blocages

Par / /

Alors que le SPEG/UNSA/FO a annoncé la suspension de son mouvement et que la FSU a décidé de lever ses blocages, les cours vont reprendre dans les établissements scolaires de Guadeloupe. Mostafa Fourar salue cette issue et en appelle à la mobilisation de tous pour rattraper le retard accumulé.

Certains établissements scolaires de Guadeloupe auront donc été bloqués quatre semaines et la plupart aura connu des perturbations durant trois semaines. La suspension de la mobilisation de l'intersyndicale UNSA/SPEG/FO, qui survient le même jour que la décision de la FSU de changer de méthode, en arrêtant la paralysie des établissements, va donc permettre aux écoliers, collégiens et lycéens de retourner en classe, pour une semaine, puisque les vacances scolaires démarrent vendredi prochain. 

Si la trêve semble fragile, cette fin des blocages est accueillie très favorablement par le recteur d'académie Mostafa Fourar, qui avait jugé mercredi que "rien ne justifiait la poursuite" du mouvement. Ce dernier se tourne maintenant vers la suite et espère que chacun saura se mobiliser pour rattraper le retard accumulé dans les programmes. "Il y a du retard, il faut le rattraper. Il appartient aux chefs d'établissements, aux inspecteurs, mais aussi aux professeurs de se mobiliser. La grève est terminée, il faut reprendre le travail dans la sérénité et la confiance mutuelle", a précisé ce dernier.

 

(Photo : Facebook Mostafa Fourar)

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.