L'UTHTR craint une remise en cause des acquis sociaux de l'hôtellerie

Par 10/12/2020 - 12:13
01/01/2020 - 00:00

La branche de l'UGTG représentant les salariés du tourisme accuse le président de la CCI des Îles de Guadeloupe, et propriétaires d'établissements, Patrick Vial Collet, d'œuvrer à la renégociation de la convention collective en utilisant le prétexte de la crise sanitaire et économique.

    L'UTHTR craint une remise en cause des acquis sociaux de l'hôtellerie

Pas de mobilisation pour l'instant, mais une alerte. C'est ce qu'a souhaité faire la section syndicale ce jeudi matin. L'Union des travailleurs de l’hôtellerie, du tourisme et de la restauration s'inquiète d'une présumée remise en cause de la convention collective du secteur.

La branche de l'UGTG accuse nommément Patrick Vial-Collet, propriétaire des établissements la Créole Beach et la Toubana, et président de la CCI, de manœuvrer en coulisse pour renégocier des acquis sociaux, comme la prime d'ancienneté, l'indemnité de licenciement, la grille de classification ou encore les jours fériés.

Déplorant dans son communiqué une volonté qui découlerait de la crise sanitaire et économique actuelle, l'UTHTR s'insurge également des différentes aides obtenues par l'homme d'affaires ces dernières années, ainsi que durant le confinement, ou encore plus récemment dans son intention de s'engager dans la reprise de Corsair avec d'autres entrepreneurs antillais.

Le secrétaire général adjoint de l'UTHTR, Denis Galtes, craint un démantèlement de cette convention collective. Il s'est exprimé au micro de RCI.

 

Tags