Changer d'île

La Guadeloupe aussi sera touchée par la grève nationale

Par Nicolas Ledain / RCI.FM / 04/12/2019 - 18:27

Dix organisations syndicales de Guadeloupe invitent la population à une mobilisation dans les rues de Pointe-à-Pitre, ce 5 décembre, jour de grève nationale pour protester contre le projet de réforme des régimes de retraite que prépare le gouvernement.

Les médias hexagonaux promettent l'enfer ce jeudi au niveau national en raison de la mobilisation générale contre la réforme du régime des retraites. En Guadeloupe aussi, de nombreux secteurs seront perturbés à l'appel de dix organisations syndicales, qui donnent rendez-vous à la population devant la mairie de Pointe-à-Pitre ce jeudi.

Le rassemblement est prévu à 8h30 avec comme principal point de contestation ce projet de réforme du régime des retraites et notamment l'instauration annoncée d'un système par points universel. Cela fait grincer des dents puisque certains comme les employés de la fonction publique ont actuellement des régimes spéciaux et d'autres, comme les avocats ou les pilotes d'avions bénéficient de caisses auto-gérée.

Chez nous, la mobilisation va débuter par des prises de parole des différentes organisations syndicales, pour expliquer cette contestation, avant très probablement une marche dans les rues de Pointe-à-Pitre, pour se rendre à la sous-préfecture. C'est tout ce que l'on sait pour l'instant, pour tout le reste "on avisera jeudi matin" nous a indiqué la CGTG, qui porte l'intersyndicale.

Mobilisation intersyndicale

Dix organisations seront représentées en plus de la CGTG, avec notamment FO, SUD, la CFTC, SNCL, Solidaires, SUNICAG, ou encore l'Unsa et la FSU. L'UGTG de son côté n'a pas appelé à la grève mais sera solidaire du mouvement.

Les points de tension iront au-delà des retraites, tant sur des enjeux nationaux, comme la réforme de l'assurance chômage ou la précarisation des bas salaires, que sur des sujets locaux, tels que l'eau, le chloredécone ou le débat autour des 40% de vie chère.

Il faut s'attendre à une journée perturbée dans les écoles, collèges et lycées de Guadeloupe. À écouter les syndicats, cela s'annonce même massif, 80% de grévistes dans le premier degré selon la FSU. Pas de chiffres, mais « beaucoup de retours et beaucoup de personnes qui vont suivre le mouvement » assure de son côté l'UNSA.

Ces projections ne sont pas validées par le rectorat qui a paru surpris par ces chiffres, sans toutefois être en mesure d'en avancer de son côté. Le point sera fait ce jeudi matin, nous a-t-on indiqué avec la mise en place d'un dispositif très tôt, pour sonder l'impact de l'appel à la mobilisation et réagir si des établissements ne sont pas en mesure de fonctionner.

 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios

Suivez-nous sur Facebook !