La mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit dans certains établissements

Par • Mis à jour le 12/12/2019 - 12:04

Le mouvement contre le projet de réforme des retraites mobilise encore en Guadeloupe, au lendemain des déclarations du Premier ministre, Edouard Philippe. Si les syndicats n'ont pas appelé à la grève ce jeudi, des enseignants sont en action. Au Moule, les collèges Général de Gaulle et Guénette et le lycée professionnel Louis Delgrès sont restées fermées .

    La mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit dans certains établissements

Grilles fermées et slogans appelant à la solidarité installés, les enseignants ne relâchent pas la pression après les déclarations d'Edouard Philippe, qui a dévoilé la feuille de route gouvernementale sur le projet de réforme des retraites. Au Moule, les deux collèges publics et le lycée professionnel ne fonctionnent pas ce jeudi, d'autres établissements sont aussi perturbés dans l'archipel, même si les écoles mouliennes sont apparemment les trois seules à être fermées de source syndicale.

"Les déclarations du Premier ministre ont renforcé le mouvement. En distinguant ceux qui sont nés avant 1975 et ceux qui sont nés après, on n'y comprend rien. On nous parle de la fin des régimes spéciaux et on créé de nouveaux régimes spéciaux. On a l'impression d'être pris pour des abrutis", déplore Élise Caillère, représentante SNES FSU du collège Général de Gaulle. 

Au lycée professionnel aussi, l'accès a été bloqué, même si les enseignants mobilisés assurent que cela n'est pas de leur fait. Malgré tout, plusieurs d'entre eux ont souhaité poursuivre le mouvement ce jeudi. "J'ai deux filles et je ne peux pas ne pas m'inquiéter de leur avenir. Pour l'instant, on leur promet une retraite de 1000 euros. Je ne pourrais pas me regarder en face si je ne faisais rien contre ce projet de réforme", souligne Baptiste Arnoux, un professeur d'espagnol qui ne représente aucun syndicat. 

Au sein des deux établissements situés sur le front de mer du Moule, le mot d'ordre est de poursuivre la mobilisation au moins jusqu'à mardi prochain, jour d'appel à la grève intersectorielle. La demande est claire, le retrait du projet de réforme porté par le gouvernement. 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.