Les associations de personnes handicapées bloquent la MDPH

Par • Mis à jour le 06/11/2019 - 13:17

18 associations se sont mobilisées devant la Maison Départementale des Personnes Handicapées ce mercredi pour dénoncer les conditions des personnes en situation de handicap. Elles ont bloqué l'accès aux locaux de la structure au Gosier, exigeant que des mesures d'urgence soient prises pour aider les usagers en situation de détresse.

    Les associations de personnes handicapées bloquent la MDPH

 

Trop, c’est trop pour les personnes en situation de handicap. Ce mercredi matin, plus de 18 associations regroupées sous la bannière de France Assos Santé, se sont mobilisées depuis 8H30 devant les locaux de la MDPH pour clamer leur ras-le-bol.

En effet, elles rencontrent de nombreux obstacles dans les différents domaines de la vie quotidienne et tous les participants s’accordent d’une seule voix pour dénoncer les problèmes de reconnaissance de leur handicap par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Les associations dénonce le manque d’accessibilité des locaux de la MDPH , un accueil physique inadapté aux personnes et un accueil téléphonique inexistant.

Mais ce qui cristallise la colère des usagers en situation de handicap ce sont les délais de traitement des demandes qui sont très longs et les difficultés de transmission des notifications entre la MDPH et la CAF. 

 Ils regrettent également le retard dans la mise en place effective de la simplification administrative  et le manque d’accompagnement pour le passage à la retraite.

Selon eux, certains usagers, faute de recevoir leurs aides pendant des mois, se retrouvent parfois expulsés de leur logement. 

Une situation intolérable pour les associations qui ont donc décidé de se mobiliser en bloquant les locaux de la MDPH ce mercredi. 

 

Alain Lascary, membre de France Assos France : 

 

Elarique Sileber président du CDIPH, était lui aussi présent ce mercredi. Leur association oeuvre aux cotés des personnes atteintes de cécité.

Selon lui, les conditions de vie des personnes en situation de handicap sont difficiles en Guadeloupe. 

 

 

Ce mercredi matin, la présidente de la MDPH, Chantal Lerus, a pu s’entretenir par téléphone, avec les porte-paroles de France Assos santé. Ils ont également été reçus par les chefs de service.

Une réunion est prévue ce vendredi entre les associations et les responsables de la MDPH.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.