Les syndicats de l'Éducation nationale renouvellent leur appel à la grève

Par • Mis à jour le 02/02/2020 - 09:54

L’appel à la grève est prolongé dans l’Éducation nationale pour ce lundi, après déjà trois semaines de blocages dans certains établissements. Les syndicats FSU, Unsa et SPEG veulent maintenir la pression face aux dernières propositions du rectorat, jugées insatisfaisantes.

    Les syndicats de l'Éducation nationale renouvellent leur appel à la grève

Après la marche unitaire dans les rues de Pointe-à-Pitre samedi, les syndicats de l’Education nationale ne décolèrent pas, d’autant qu’ils ont rencontré les députés de Guadeloupe, au Raizet, après cette mobilisation.

Si nos parlementaires veulent servir de "facilitateurs" dans la reprise des négociations, c’est plutôt la tension qui est au programme face au rectorat.

"Inélégance"

C’est d’abord la FSU qui a dégainé en demandant la visite d’une délégation interministérielle chez nous, ou au moins le droit à être reçu à Paris dans les ministères concernés pour porter les problématiques locales. 

Puis le SPEG et l’UNSA ont déploré la posture du recteur, par un communiqué commun, parlant d’"inélégance" et d’"irrespect", face à ces dernières propositions qui ne répondent pas aux revendications, selon eux. Deux organisations qui en appellent aussi au gouvernement pour obtenir un moratoire de 5 ans sur les suppressions de poste.

Dans l’attente de réponses, les trois syndicats invitent à la mobilisation au rectorat ce lundi à 11h et incitent au mouvement devant tous les établissements. La FSU maintient même son appel à la grève jusqu’à au moins mercredi.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.