Les usagers de l'eau mécontents veulent être entendus

Par 25/07/2020 - 13:11
01/01/2020 - 00:00

Des factures et des mises en demeure qui tombent mais il n'y a toujours pas d'eau dans certains robinets de Guadeloupe. Trop c'est trop ! Des associations de défense des usagers organisaient ce samedi matin, une conférence de presse à Capesterre-Belle-Eau afin d'exprimer leur mécontentement. Les représentants regrettent par ailleurs leur mise à l'écart des discussions par les élus, qu'ils considèrent comme "incompétents" dans ce dossier.

    Les usagers de l'eau mécontents veulent être entendus

Plusieurs collectifs dont le Comité de Défense des Usagers de l’Eau constatent, après les élections Municipales, que le problème de la gestion du précieux liquide est toujours dans une impasse et n’est pas prêt d’être réglé, même avec l'éventuelle création d'une entité unique. Les robinets de certains usagers sont toujours à sec. En même temps, ces derniers reçoivent des mises en demeure de payer leurs factures. Une conférence de presse était donc organisée en ce sens ce matin à Capesterre-Belle-Eau. Ces organisation déplorent le fait de ne pas avoir été conviées aux discussions. 

 

 

Germain Paran, président du Comité de défense des usagers de l’eau qui se bat depuis 30 ans, veut plus de transparence de la part des élus concernés : 

Jacques Davila, secrétaire du comité de l’eau et de l’environnement et délégué interrégional du Front Républicain contre la corruption, entend continuer les poursuites judiciaires comme il l’a déjà fait à la Réunion ou en Martinique :

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.