Manganao : le personnel décide de faire appel

Par • Mis à jour le 27/06/2015 - 01:11

Après le verdict du tribunal de commerce de Pointe-à-Pitre qui a placé jeudi 25 juin le Manganao en liquidation judiciaire. Les syndicats Force ouvrière (FO) et l’UTHTR – UGTG ont décidé de faire appel. Une décision qu’ils ont annoncé, ce vendredi 26 juin, lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée devant l’hôtel.

    Manganao : le personnel décide de faire appel
Le Manganao a été placé en liquidation judiciaire jeudi. Suite à cette décision du tribunal de commerce, les représentants syndicaux Force Ouvrière et l’UTHTR – UGTG ont donné une conférence de presse, ce vendredi 26 juin, devant l’hôtel. Un échange avec la presse où la nécessité de trouver des solutions s’est fait ressentir.

Il convient désormais de sortir les 156 employés de l’hôtel de cette situation difficile."Nous allons faire appel. Le personnel, les élus du comité et nos avocats sont déjà au travail pour agir en ce sens. Aujourd’hui, nous n’avons pas fait que parler. Nous avons présenté des documents que nous nous sommes procurés de notre propre chef", a indiqué Simon Sioudagom (délégué du personnel et le secrétaire du comité d’entreprise) lors de cette conférence de presse.

Il a également affirmé que le personnel de l’hôtel n’a pas été averti s’agissant du compte de l’hôtel."La direction a fait une réunion et lors de celle-ci nous n’avons jamais parlé de cessation de paiement ou vraiment de liquidation. Elle a seulement indiqué qu’elle avait des difficultés à payer les fournisseurs".

Selon Simon Sioudagom, c’est une convocation par mail qui aurait signalé l’audience du jeudi 25 juin. Il se dit prêt à défendre les 156 employés du Manganao"face à cette grosse machine".