Mobilisation UGTG : opération escargot toujours en cours

Par 28/01/2021 - 12:07
01/01/2020 - 00:00

Ce jeudi matin, l'UGTG a lancé une grande opération escargot sur les routes de Guadeloupe pour mettre la pression sur les directions de la carrière de Deshaies et des Sablières de Guadeloupe. Le mouvement provoque des perturbations.

    Mobilisation UGTG : opération escargot  toujours en cours

Après avoir fortement perturbé la circulation ce jeudi matin sur la RN1 et la RN2 en direction de Pointe-à-Pitre, les salariés affiliés à l'UGTG mobilisés sont pour l'instant à Gourdeliane.

Ce jeudi matin, à l'appel du syndicat, ils ont  lancé une grande opération escargot sur les routes de Guadeloupe pour mettre la pression sur les directions de la carrière de Deshaies et des Sablières de Guadeloupe. Le mouvement a provoqué des perturbations importantes sur le traffic routier et devrait encore affecter les déplacements à la mi-journée.

Les grévistes envisagent en effet de poursuivre leurs opérations vers la zone de Jarry et sur les routes de Grande-Terre. 

Le syndicat est mobilisé pour trouver une issue à ces deux conflits pour l'instant enlisés. À Gourbeyre, l'UGTG demande la mise en place d'une nouvelle organisation sociale et notamment un comité social et économique au sein de l’entreprise.

À Deshaies,un protocole d'accord avait été trouvé avec la direction mais les agents réclament désormais le paiement des jours de grèves.

Néanmoins, malgré les médiations engagées, aucune issue n'a été trouvée pour ces conflits qui pénalisent voire paralysent le BTP local  depuis le nois de novembre dernier. 

Raudy Engoulevent, délégué syndical SADG (Société Antillaise de Granulats) regrette que la direction campe sur ses positions et refuse de payer les jours de grève. Selon lui, les salariés ne lâcheront rien. 

Camina Talbot est camionneuse en intérim aux Sablières de Guadeloupe.Au vu de la situation et de la précarité de l'emploi, il était nécessaire selon elle de se mobiliser. 

 

Tags