Quatre-vingt jeunes ados ont voyagé d’île en île

Par • Mis à jour le 30/07/2015 - 20:20

Loisirs et partage. En résumé, c’est le mois que viennent de vivre 80 ados de la Désirade, des Saintes, Marie-Galante et Baie-Mahault. Ils ont bénéficié du projet d’Ile en Ile, mis en place par la CAF et cofinancé par les communes partenaires.

    Quatre-vingt jeunes ados ont voyagé d’île en île
Ils ont voyagé d’île en île. Quatre-vingt jeunes ados, âgés de 14 à 17 ans, ont bénéficié d’un projet mis en place par la CAF (Caisse d’allocations Familiales) durant ce mois de juillet. Qu’ils soient de Désirade, des Saintes, de Marie-Galante ou de Baie-Mahault, ils sont allés à la rencontre des uns des autres. "Ces enfants n’ont pas l’habitude de sortir. Même ceux qui sont sur la Guadeloupe, certains ne connaissaient pas les îles (…). Cet échange leur a permis de découvrir les îles qui ne sont pas loin (…). Je pense qu’au final les enfants sont contents. C’est ça le but de l’opération", a indiqué enthousiaste Maryline Edwige, conseillère technique de la CAF, notamment en terme d’échange entre les adolescents.

Au programme, des activités de loisir mais aussi d’intérêt général. Les jeunes adolescents ont menés, par exemple, des actions de solidarité avec les personnes âgées. Ce projet a été cofinancé par les communes partenaires et la CAF, à hauteur de 66.000 euros. Une petite participation était également demandée aux parents.

A l’heure du bilan, il semble être une belle réussite d’autant plus qu’il s’adresse à un public plus âgés que d’habitude. En effet, la Caisse d’Allocations Familiales dispose de projets qui s’adressent à la jeunesse."Nous sommes très sensibilisés à ce type d’opérations", précise Maryline Edwige. Mais la CAF finance, habituellement, les accueils de loisirs. Un type de structure qui concerne, généralement, un public composé d’enfants et non d’adolescents. A travers projet d’Ile en Ile, il s’agissait de séduire les adolescents et de leur proposer un dispositif spécifique.