SIAEAG : le coup de gueule du chef Arnaud Bloquel

Par • Mis à jour le 11/11/2019 - 08:00

Après son redressement salé infligé par l’Ursaff il y a quelques semaines, Arnaud Bloquel agite les réseaux sociaux sur le dossier de l’eau. Dans un post Facebook, il s’insurge d’une facture conséquente réclamée par le SIAEAG.

    SIAEAG : le coup de gueule du chef Arnaud Bloquel

C’est sur le groupe Facebook Gwada Connexion et sur sa page perso que le chef de L’Orchidea a poussé ce coup de gueule.

Il faut dire que cette facture du SIAEAG, face aux chiffres qu’il évoque, a de quoi agacer. Alors que le syndicat de l’eau lui réclame 5600 euros de facture, Arnaud Bloquel s’est autorisé à lister les coûts et manques à gagner provoqués par les coupures répétées.

40 000 euros de pertes

Ce dernier estime à 30 000 euros de pertes d’activité, lors de la grève du mois d’avril qui l’avait forcé à fermer son restaurant par mesure d’hygiène, plus 8000 euros pour l’achat d’une cuve afin de faire face aux tours d’eau, à quoi s’ajoutent 1200 euros suite aux casses des machines à laver et à glaçon par l’absence de liquide.

Au total, ce professionnel reconnu pense avoir perdu environ 40 000 euros par la faute du SIAEAG. On comprend mieux pourquoi cette facture salée a du mal à passer.

Payer ou pas ?

L’illustration d’Arnaud Bloquel n’en est qu’une parmi de nombreuses, mais elle a le mérite de poser de nouveau la question du préjudice subi.

Si les régies d’eau ont toujours appelé à payer les factures afin de ne pas fragiliser davantage ces structures et leurs installations vétustes, on peut comprendre la frustration des usagers sommés de régler un service peu ou parfois pas effectués.
 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.