Tensions au CHU : le directeur Gérard Cotellon frappé

Par 04/01/2022 - 22:22 • Mis à jour le 04/01/2022 - 21:52

L'escalade dans le conflit qui perdure au CHU de Pointe-à-Pitre. Une violente agression se serait produite ce mardi soir, visant notamment le directeur général, Gérard Cotellon et son adjoint. Dans un communiqué, la direction du CHU dénonce un acte intolérable et condamnable.

    Tensions au CHU : le directeur Gérard Cotellon frappé

Dans un communiqué, la direction du CHU indique qu'après "avoir bloqué les accès de la direction générale du CHUG pendant une bonne partie de la journée, une cinquantaine de manifestants postés depuis le matin devant les bureaux, a violemment frappé Gérard Cotellon, à sa sortie. Le directeur général du CHUG a reçu des coups de pieds aux côtes et un violent coup de tête qui l’a à demi assommé".

"Quant au directeur général adjoint, Cédric Zolezzi, escorté difficilement vers une voiture de police, il a vu ses vêtements arrachés et déchirés et le véhicule qui l’exfiltrait pris pour cible. Les manifestants ont, par ailleurs, gravement endommagé le véhicule d’une assistante de direction."

Le communiqué souligne que "face à ces débordements inqualifiables, c’est toute la communauté hospitalière qui s’indigne et condamne fermement ces méthodes de violences et d’intimidation employées par une poignée d’individus, dans cet établissement où 95% des personnels répondent à l’obligation vaccinale".

Notez que les forces de Police nationale étaient présentes et ont tenté pour l'occasion, de mettre en place une "bulle de sécurité" afin de protéger les personnes escortées. Ces dernières ont ensuite rapidement été évacuées. 

 

 

Tags