Tensions toujours aussi vives dans la communauté scolaire d’Ilet Pérou

Par • Mis à jour le 20/03/2018 - 10:59

Au lendemain de leur mobilisation, les parents d'élèves des établissements scolaires d'Ilet-Pérou menacent de porter plainte contre les autorités. Ils dénoncent le manque de sécurité pour leurs enfants.

    Tensions toujours aussi vives dans la communauté scolaire d’Ilet Pérou

Les parents d’élèves des écoles maternelles et élémentaires d’Ilet-Pérou à Capesterre Belle-Eau dénoncent la situation dans laquelle se trouve le groupe scolaire d’Ilet-Pérou. Mobilisés ce lundi dès 6h, à l’appel de la FAPEG, les parents d’élèves dénonçaient la fermeture annoncée à la rentrée prochaine des deux établissements. Ils exigeaient alors que la municipalité leur fournisse le rapport sur les risques sismiques sur laquelle, cette dernière s’était basée pour prendre la décision de fermeture et de transfert vers un nouvel établissement.

Un rapport alarmant

Un rapport réalisé par l'association des Maires de Guadeloupe le 2 février 2008, qui révèle l'extrême vulnérabilité des établissements. Mais à la lecture de ce document et face à ce qu’ils considèrent comme des révélations, les parents d’élèves s’insurgent. Face au risque élevé, l'APE-FAPEG n'entend pas exposer les enfants et demande désormais à tous les parents de les garder en attendant qu'une solution soit trouvée par les différentes instances concernées. L'APE-FAPEG qui se réserve par ailleurs le droit d'intenter une action en justice pour définir dans cette affaire les différentes responsabilités.

La municipalité réagit

De son coté, la municipalité, a réagi aux propos tenus ce mardi matin par le président de la FAPEG, Michel Gédéon sur l’antenne de RCI Guadeloupe. Selon, Eddy Claude Maurice, le premier adjoint à la mairie de Capesterre Belle Eau, de nombreuses réunions se sont tenues au sujet du sort des deux établissements scolaires et ce en présence des représentants La FAPEG n’était donc pas sans ignorer le contenu de ce rapport.

Par ailleurs, pour lui, vouloir déscolariser les enfants est une hérésie et il enjoint les parents à ne pas suivre les directives émises par l'APE-FAPEG.