Un flop pour la mobilisation de Capesterre-Belle-Eau

Par 28/09/2016 - 17:01 • Mis à jour le 28/09/2016 - 17:01

Conduite par la majorité municipale capesterrienne, la manifestation pour réclamer la restitution des unités de production d'eau de Belle-eau-Cadot et de la Digue n'a pas été un franc succès. Pour rappel, ces deux stations sont détenues par le Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe.

    Un flop pour la mobilisation de Capesterre-Belle-Eau
Mardi 27 septembre 2016, lors du conseil municipal de Capesterre-Belle-Eau, les élus ont réaffirmé leur détermination à obtenir la restitution des unités de production de Belle-Eau-Cadot et de la Digue. Actuellement, ces structures sont détenues par le Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe.

Ils ont donc manifesté leur mécontentement ce mercredi 28 septembre. Le rendez-vous avait été donné à la population à 6 heures devant la mairie. Mais selon Rinsy Xieng, notre reporter sur place, la mobilisation n'a pas été très suivie (Podcast 7 heures 28/09/2016 à partir de 4'36). Une heure après, seule une dizaine de personnes ont répondu à l'appel.

Sur les deux stations de captage, la présence des gendarmes a été notée depuis 5 heures. Vraisemblablement, il s'agissait d'éviter le blocage des unités de production par les manifestants. Selon Jean-Yves Ramassamy, le 1er adjoint au maire de Capesterre-Belle-Eau un comité devrait se réunir, ce mercredi à 17 heures, pour décider des actions à mener dans l'avenir.