Changer d'île

Une médiation est-elle possible pour sortir du conflit à Carrefour Milénis ?

Par Olivia Losbar / RCI.FM / 16/01/2019 - 11:29

Une première réunion de cadrage de la médiation initiée par le Préfet a eu lieu ce lundi. Il s’agit de trouver une issue à ce conflit qui dure maintenant depuis bientôt deux mois mais les opérations de blocage continuent.

Le 11 janvier dernier, lors de son déplacement aux Abymes,Philippe Gustin avait été interpellé par des salariés de l’UES Milénis-Promocash. Le préfet avait reçu leurs représentants en entretien. Une demande de médiation avait alors été évoquée. Une première réunion entre la DIECCTE, direction et salariés grévistes a eu ce lundi. Il s’agit de trouver une issue à ce conflit qui dure maintenant depuis bientôt deux mois. Néanmoins, les discussions risquent de s’avérer compliquées.

Une première réunion ce lundi

Une réunion de cadrage a en effet eu lieu ce lundi à la DIECCTE avec la direction de l’UES. Les représentants des salariés ont également été reçus le même jour par la même équipe de médiateurs. La délégation comportait des salariés et des représentants du personnel de l’UES accompagnés par des membres des organisations syndicales à l’origine du courrier de demande de médiation à la Préfecture. Les organisations syndicales ont pu exprimer leur volonté d’être présentes lors des négociations de l’UES.

Toutefois, le fond du dossier n’a pas été abordé au cours de cette première réunion : les participants quittant rapidement les discussions.

Dans un communiqué, la préfecture, à l’origine de la mise en place de cette médiation a précisé que pour qu’une conciliation soit possible, il fallait, outre la volonté confirmée par écrit par l’ensemble des parties, l’existence d’un climat apaisé afin que les négociations se déroulent en confiance.

Des blocages qui perdurent 

Or, parallèlement à la demande de médiation, des enseignes du groupe SAFO ont été bloquées : Aux Abymes le samedi 12, Au Moule le jour même de la première réunion de cadrage, et à Promocash ce mardi.

De nouvelles opérations de blocage sont prévues dans les prochains jours, ce qui n’augure pas d’une volonté de médiation selon la Préfecture.

Cependant, le préfet dit rester ouvert pour aider à la reprise de la négociation et aboutir à un résultat positif.

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.