Changer d'île

Vernou : début du chantier de réhabilitation de l'usine de production d'eau

Par Alexandre Giraud / RCI.FM / 04/04/2019 - 17:50

Ce jeudi après-midi le Préfet, la présidente du Département et le maire de Petit-Bourg ont effectué une visite de chantier du site exploité par le SIEAEG, qui alimente actuellement près de 11 mille foyers.

Une opération qui relève de la phase 3 du plan de secours en eau potable porté par le Département. La livraison du chantier de réhabilitation totale de l'usine de production d'eau de Vernou est prévue pour novembre 2019. Pendant la durée des travaux, des perturbations sont à prévoir sur plusieurs secteurs de Petit-Bourg. On écoute les impressions de Josette Borel Lincertin du Département à l'issue de cette visite de terrain :

Coût total du projet : 4,1 millions d'euros, financé par le conseil départemental, les fonds européens et l’État via la fonds exceptionnel d'investissement. On rappelle que depuis début mars, deux arrêtés préfectoraux de restrictions d'usages de l'eau ont été pris en cette période de sécheresse. On fait le point avec le préfet Philippe Gustin : 

Au terme de cette réhabilitation « totale » , l'unité de production de Vernou sera plus performante avec une capacité qui sera portée à 700 mètre cube par heure. La station sera aussi « automatisée ». Durant la durée des travaux, le SIEAEG tentera de maintenir une continuité des services, mais des coupures risquent d'impacter les secteurs de Vernou, Grippière, Lézarde, Fontarabie, Glacière, Barbotteau, Prise d'eau et Versailles. Jean Claude Pioche, 1er vice-président au SIEAEG :

Visite chantier usine Vernou
Visite de chantier de l'usine de Vernou (Crédit photo : Alexandre Giraud/RCI)

 

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.