18 000 personnes ont été touchées par la conjonctivite

Par • Mis à jour le 17/10/2017 - 04:45

Des épidémies de conjonctivites d’origine virale et d’une ampleur inédite ont touché les Antilles dès les mois de mai (Martinique et Guadeloupe) et juin (épidémie à Saint-Martin et recrudescence à Saint-Barthélémy). Depuis quelques semaines, les indicateurs montrent que ces phénomènes épidémiques sont terminés.

    18 000 personnes ont été touchées par la conjonctivite

En Guadeloupe, l’épidémie, débutée à Marie-Galante au mois de mai, a ensuite diffusé sur l’ensemble de l’archipel au mois de juin. Le pic épidémique a été enregistré début juillet. La fin de l’épidémie a été constatée au cours de la première semaine d’octobre. Cette épidémie de conjonctivite d’une ampleur exceptionnelle,18 130 cas estimés, aura duré 5 mois. Au cours de l’épisode, il n’y aura pas eu de signalement mettant en évidence la survenue inhabituelle de formes sévères, même si près de 600 patients sont passés aux urgences se faire ausculter.