5000 masques artisanaux offerts aux habitants de Basse-Terre

Par 15/04/2020 - 07:38
01/01/2020 - 00:00

La ville de Basse-Terre s'apprête à offrir 5 000 masques en tissu, de confection artisanale à la population. Une première livraison sera destinée aux personnes les plus vulnérables et une seconde devrait suivre. Ce sont des masques qui pourront être lavés et réutilisés.

    5000 masques artisanaux offerts aux habitants de Basse-Terre

"Débouya pa péché", ce proverbe créole signifie que la débrouillardise n'est pas un péché. La ville de Basse-Terre a décidé de se l’approprier pour œuvrer dans la solidarité en commandant auprès d'artisans couturiers locaux, 5 000 masques en tissu. Ils pourront être lavés et réutilisés.

La semaine prochaine, avec l'aide des agents du Centre Communal d'Action Sociale (CCAS), les masques seront distribués, en priorité, aux personnes vulnérables (les personnes âgées et les personnes aux revenus modestes).

A travers ce geste, la ville souhaite bien sûr protéger ses habitants. La police municipale et les agents municipaux seront chargés de rappeler les recommandations de l'Académie nationale de médecine sur l'utilité de porter un masque.

A l’échelle nationale, le concept est très pratiqué, environ 10 000 millions de masques artisanaux ont été confectionnés.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.