Basse-Terre organise la sécurité de la ville

Par • Mis à jour le 16/03/2016 - 17:00

Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance de la Ville de Basse-Terre a été installé hier dans le chef-lieu. C'est le 6e Conseil du genre installé dans une commune de Guadeloupe. Comme le stipule la loi, toutes les communes de plus de 10.000 habitants devront s'y plier. Elles sont au nombre de 15 en Guadeloupe.

    Basse-Terre organise la sécurité de la ville
Une instance clé pour lutter contre la délinquance

Du point de vue de l’Etat, Le maire ne peut ni ne doit agir seul. La politique de prévention de la délinquance se construit dans le cadre d’un réseau de confiance constitué de l’ensemble des partenaires. La coopération prend forme au sein du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD). Il s’agit de l’instance clé de la prévention partenariale. C’est en son sein que le pilotage de la politique locale de prévention de la délinquance s’exerce.

Les partenaires ont répondus présent

A basse-Terre, cette installation s'est faite en présence du maire, Marie-Luce Penchard, mais également du Préfet, Jacques Billant, et du Procureur de la République de Basse-Terre, Samuel Finielz. Présents également à ce rendez-vous les forces de l'ordre, des chefs d'établissements scolaires et des présidents d'associations, ou encore le Conseil Départemental.