Bilan de l'accidentalité : un mois de février très meurtrier

Par • Mis à jour le 08/03/2018 - 13:13

Le choc mortel de Sainte-Marie, ce jeudi, survient alors que le dernier bilan de l’accidentalité vient de tomber. Il concerne le mois de février, qui a été particulièrement meurtrier.

    Bilan de l'accidentalité : un mois de février très meurtrier

Avec 6 victimes décédées, on dénombre 3 fois plus de morts sur les routes de Guadeloupe, en février 2018,  qu’en février 2017. Pourtant  il y a globalement eu moins d’accidents : - 9 % et surtout moins de blessés, avec une baisse de près de  47 %.

Malgré cela, certains accidents ont toujours des conséquences aussi terribles : la victime de Sainte-Marie est la 9e personne à perdre la vie sur nos routes depuis le début de l’année.

Parmi ces 9 tués se trouvaient un piéton, trois personnes qui circulaient en voiture,  quatre sur des motos ou cyclos, et une victime à vélo. Les usagers dits vulnérables sont donc à ce jour les plus concernés par la mortalité routière. 9 tués sur nos routes depuis le 1er janvier, cela représente en moyenne 1 décès par semaine.